Avril 30, 2017
Par Marseille Infos Autonomes
297 visites

A la veille des élections présidentielles, dans un contexte politique délétère, la situation dans les quartiers populaires se dégrade. Les discriminations sont toujours plus grandes en matière d’emploi, de logement et d’éducation… Rendez-vous samedi 29 et 30 avril pour les 7èmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration et des Quartiers Populaires.

Le racisme d’État décomplexé et institutionnalisé a l’encontre des habitants des quartiers populaires se durcit. La justice de classe (rendue par les plus riches) a pris le pas, avec son lot d’enfermements, physique et psychologique : prison, hôpital psychiatrique…Le tout sécuritaire s’inscrit dans la logique raciste de gestion coloniale des quartiers au détriment de la formation et de l’emploi.

Les violences policières restent impunies depuis des décennies : les gouvernements qui se succèdent abdiquent devant les syndicats majoritaires de droite de la police. Cette police, bras armé de la toute puissance de l’État, se voit donner les pleins pouvoirs, pour preuve : la promulgation d’une loi qui permet aux policiers dans l’exercice de leur fonction de faire usage de leur arme sans garde-fous : c’est le permis de tuer !

Aujourd’hui se renforcent l’islamophobie, la romophobie, la négrophobie, … La spécificité de ces racisme ne doit pas empêcher la convergence des luttes et le rassemblement des forces vives ! Les tentatives, déjà anciennes d’auto-organisation, de mouvements autonomes doivent être encouragées pour donner la parole à ceux qui subissent les oppressions. C’est ce que souhaite continuer à construire le FUIQP en soutenant les initiatives locales contre la hogra de l’État.

Nous le verrons, le racisme d’État a aussi pour but de justifier des politiques impérialistes et néocolonialistes. Nous dénoncerons les guerres, le pillage par les multinationales, les mensonges d’État pour justifier le massacre de population, la destruction de pays berceau de civilisation…

Ces 7èmes rencontres nationales organisées à Marseille par le FUIQP offre des opportunités d’échanges : tables rondes, débats, retours d’expériences de militant-e-s issu-e-s de l’immigration et des quartiers populaires et paroles des familles dans leur combat quotidien pour la vérité et la justice.

Ces 7èmes rencontres se concluront à la fois par une manifestation publique le dimanche 30 avril a 15 heures dans les rues de marseille pour dénoncer encore et toujours les violences policières, mais aussi par une invitation à nous rejoindre le 1er mai dans notre cortège revendiquant l’égal l’accès à l’emploi pour tous dans des conditions dignes.

PROGRAMME

Samedi 29 avril

BOURSE DU TRAVAIL

23 Boulevard Charles Nedelec

13003 Marseille

- 8h30 – 9h15

Accueil/ Présentation des rencontres

- 9h15 -9h45

Généalogie d’une police coloniale

Soraya Chekkat .FUIQP

- 9h45 -10h45. Table ronde 1

Parole aux familles victimes de violences policières

Familles : Ajimi, Touat, Traoré

- 10h45- 11h45. Table ronde2

Stratégies collectives pour lutter contre les violences policières :

Almamy Mam Kanouté et Samir Baaloudj du comité Adama Traoré

- 11h45-12h45 Echange avec la salle

- 13h14h -Repas sur place. PAF 5 euros

- 14h15 -15h30 Table ronde 3

Racisme d’État, Guerres impérialistes et Discrimination Comprendre et agir :

Fatima Ouassak, Politologue – Saïd Bouamama, FUIQP – Mohamed Bedouche, Délégué syndical – Heurtault Romain,FUIQP

- 15h30-16h30 Echange avec la salle

- 18h30.20h Chorba du FUIQP. PAF 5 Euros

- 20h Soirée Festive

NADIA AMMOUR & SON GROUPE

Chant du Nord de l’Afrique

A la veille des élections présidentielles, dans un contexte politique délétère, la situation dans les quartiers populaires se dégrade. Les discriminations sont toujours plus grandes en matière d’emploi, de logement et d’éducation.

Dimanche 30 avril

Manifestation contre les violences policiières

rdv 15 heures PORTE D’AIX

P.-S.

fuiqp.org / fuiqp13 chez riseup.net




Source: