7/12 Convergence des colères aux Halles

Il n’y a pas de point de rendez-vous fixe, on se retrouve vers les Halles et tout autour. Ensuite ça dure jusque tard dans la nuit.

N.B. : Cet événement annonce des possibilités en espérant que beaucoup de monde réponde à l’appel. Rien n’est rigoureusement organisé, et tout repose sur la spontanéité du moment. L’idée est aussi que le quartier est très difficile à boucler avec beaucoup de passants, et qu’on ne pourra pas nous empêcher de manifester, même si la police est au courant.

Si nous sommes nombreux, à chaque dispersion éventuelle, il suffira de se promener dans le quartier pour retrouver un point chaud !

Voici un article qui présente cette tactique de manifestation.

Le 16 novembre 2019, ça a fonctionné et c’était vraiment bien !

Après le succès de la mobilisation du 5 décembre, il faut absolument maintenir la pression. En ce samedi de course de Noël, le quartier des Halles sera bondé, c’est l’occasion d’y mener une série de manifestations sauvages. Une autre manière que la grève pour perturber le cours de nos vies uniquement marchandes.

Sur le modèle du Block Friday, faisons fermer les centres commerciaux. Les cibles ne manquent pas avec les Halles ou le BHV notamment.

Des Halles, on peut partir vers la Concorde et ses lieux de pouvoir, vers le parvis du Louvre et ses innombrables touristes, vers la place Vendôme et ses bijouteries, vers les quartiers Bourgeois de Saint-Germain ou du Marais, vers la Préfecture Ile de la Cité. On peut se faufiler entre les terrasses de la rue Montorgueil etc. etc.

Tout est possible alors à samedi !

Un camarade Gilet Jaune


Article publié le 07 Déc 2019 sur Paris-luttes.info