Septembre 26, 2022
Par Dijoncter
175 visites

Où il est question des grèves à venir.

Dijoncter est accueilli sur les ondes de radio campus tous les mardis matins.

Toutes les chroniques audio sont à retrouver dans la rubrique « Sur l’onde ».

#61 Fin du monde, fin du mois, même combat !

Depuis le mouvement des gilets jaunes et les grèves pour le climat, ce slogan symbolise la volonté de lier les revendications écologistes et les revendications sociales, les 3°C de réchauffement climatique en 2100, et les 6% d’inflation sur un an en France.

Rappelons qu’en 2019 les 1 % les plus fortunés sont à l’origine de 17 % des émissions mondiales de CO2. Les 10 % les plus riches sont eux responsables de la moitié des émissions planétaires. À l’opposé du spectre, la moitié la plus pauvre de la population mondiale a émis en moyenne seulement 1,6 tonne de carbone par personne, soit 12 % des émissions mondiales.

Les 1 % les plus riches de cinq pays développés : (États-Unis, Luxembourg, Singapour, Arabie Saoudite et Canada) polluent ainsi 2 610 fois plus que les 10 % les plus pauvres de cinq pays d’Afrique et d’Amérique latine : (Honduras, Mozambique, Rwanda, Malawi et Zambie).

Ce sont pourtant ces même pays qui subissent de plein fouet les effet des changements climatiques : cyclones, inondations, sécheresses, et leurs lots de déplacements de populations. Le constat s’applique aussi aux pays dit “developpés”, où les plus riches ont les moyens de se mettre à l’abris des évènements climatiques extrêmes.

La question climatique est un question sociale : Winnie Byanyima, directrice générale d’Oxfam International résume ainsi la situation : « Les nations les plus pauvres et les plus endettées du monde sont celles qui ont le moins contribué à cette crise. Ce sont pourtant elles qui en font les frais. »

Passez ces quelques rappels rassurons-nous, la convergence des luttes est proche, puisque moins d’une semaine sépare désormais le mouvement écologiste du mouvement syndical :

Vendredi 23 septembre, c’est le retour des grèves pour le climat, ou “Friday for future”, lancées à l’été 2018 par l’appel de Greta Thunberg. À Dijon un rassemblement aura lieu à 13h30 place de la Libération.

Jeudi 29 ce sont les syndicats Sud, CGT et FSU qui appellent à la grève pour demander des augmentation des salaires, pensions et minima sociaux, et pour dénoncer le projet de réforme des retraites. Des manifestations sont prévu dans toute la région, et notamment à 14h place de la libération à Dijon.

Alors à très vite dans la rue !




Source: Dijoncter.info