Lu sur Fermons l’Arcadia, local fasciste à Strasbourg:

600 personnes se sont retrouvées dans les rues de Strasbourg pour refuser l’implantation des fachos dans notre ville.
Malgré un parcours imposé par la préfecture qui contournait l’Esplanade, une présence policière absolument démesurée (une grosse vingtaine de camions, des contrôles d’identité sans raison de nombreux.ses manifestant.e.s), l’ensemble de la manifestation, très diverse, est resté déterminé. Elle s’est terminé à l’Orangerie avec distribution d’un petit repas préparé par le collectif Food Not Bombs.

Manifestation pour la fermeture de l’Arcadia le 20 janvier

 

Pendant ce temps les fachos, peu nombreux malgré leur appel à la “mobilisation générale” – on en rigole encore – traînaient tranquillement dans un quartier qu’ils avaient privatisé avec l’assentiment de la préfecture, allant jusqu’à y faire tranquillement des rondes.

Merci à toutes les personnes présentes, à tou.te.s les Strasbourgeois.e.s qui ne veulent pas laisser leur ville aux fachos. Merci au Groupe Antifasciste Lyon et Environs, à l’Action Antifasciste Vosges ainsi qu’aux camarades de Freiburg, Offenburg, Karlsruhe qui ont fait le déplacement.

On se retrouve très bientôt pour de nouveaux événements, jusqu’à la fermeture de l’Arcadia.