Mars 16, 2021
Par Rennes Info
303 visites


Bonsoir,

en trĂšs rapide : un appel Ă  soutien Ă  Vannes, une action des
intermittent.e.s et prĂ©caires Ă  Lorient, une manif « climat Â» samedi, une
mobilisation pour la fin de la pĂȘche, les soulĂšvements de la terre, la
lettre d’infos des Ami.e.s de May (Saint-Nazaire) qui sont nos ami.e.s
(lettre trĂšs longue mais trĂšs riche avec plein de trucs chouettes, vous
verrez) !
May pour… May Picqueray bien sĂ»r ! nĂ©e Ă  Savenay (44) le 8 juillet
1898.
https://fr.wikipedia.org/wiki/May_P… ou
https://maitron.fr/spip.php?article…

Le local de Saint-Nazaire porte aussi le nom de Fernand Pelloutier (un
gars du coin qui a compté pour le syndicalisme révolutionnaire et
pour… l’anarchisme https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferna… et
https://maitron.fr/spip.php?article…)

@narchas salutations.
S.pour le groupe René Lochu (Vannes)

(Le groupe ne se reconnaßt pas obligatoirement intégralement dans toutes
ces initiatives)


Mercredi 17 mars – Vannes – 10h30 Appel Ă  se rĂ©unir, devant la
préfecture (place de Gaulle) pour
soutenir la famille Ramaj et s’opposer à l’expulsion du pùre. Plus
d’info en piùce jointe.


Comme d’autres lieux culturels en France, la grand thĂ©Ăątre de Lorient
est, depuis lundi matin, occupé 24h / 24 par la coordination des
intermittent.e.s et précaires, la CGT spectacle et les chÎmeurs rebelles
 :

- pour la rĂ©ouverture des lieux,

- pour la prolongation des droits au chĂŽmage des intermittent.e.s du
spectacle,

- pour l’extension de leur mode de calcul des allocations chĂŽmage des
intermittent.e.s du spectacle à tou.te.s les précaires.

On peut leur rendre visite et les soutenir.


Samedi 20 mars – Lorient – 14h Marche pour l’avenir par Youth for
climate, dans le cadre d’une mobilisation nationale sur les questions
environnementales. Rdv au Grand théùtre (place du Théùtre)
https://www.facebook.com/youthforcl…


Samedi 27 mars – Lorient – 14h → 16h30 JournĂ©e Mondiale pour la Fin de
la PĂȘche. OrganisĂ© par Groupe L214 Lorient. Rdv Place Paul Bert.
https://www.l214.com/agenda-eveneme…
MĂȘme initiative Ă  Lannion, Quimper, Saint-Brieuc, Rennes, Nantes


A partir du 27 mars, les soulĂšvements de la terre : Appel Ă  reprendre
les terres et à bloquer les industries qui les dévorent
https://lessoulevementsdelaterre.or…



NIOUZ LETTER LES AMI-E-S DE MAY !

Bonjour Ă  tou-te-s

on espĂšre que vous allez bien, que vous trouvez de la joie et de
l’espoir dans vos vies !

Nous sommes toujours dans une période bien obscure, toutefois voici
quelques infos Ă  vous transmettre, en attendant des jours meilleurs :

– Les permanences de l’asso se poursuivent, le mardi de 14h Ă  17h et
le vendredi de 16h à 17h30. C’est l’occasion de venir discuter, de
consulter, emmener des brochures de notre formidable infokiosque,
Welcome !

– La permanence de la bibliothĂšque fĂ©ministe.S et anarchiste.S
continue Ă©galement, tous les premiers samedi du mois, de 13h30 Ă  17h30.
La prochaine aura lieu le samedi 3 Avril. N’hĂ©sitez pas Ă 
passer pour papoter, ramener des livres empruntĂ©s, en emprunter d’autres
ou encore nous en proposer. Notre bibliothĂšque a actuellement plus de
500 livres référencés, sur les mouvements et théories
anti-autoritaires, écologistes, antiracistes, féministes, LGBTQI+,
pédagogiques etc. Nous sommes toujours à la recherche de livres sur ces
thĂ©matiques. Si vous souhaitez partager la lecture d’ouvrages
correspondants Ă  ces thĂšmes, nous serons heureux.ses de les mettre Ă 
disposition Ă  la bibliothĂšque.

– Vous pouvez aussi consulter la « give box Â» Ă  l’entrĂ©e du local.
Ce petit coin bibliothÚque extérieur fonctionne en autogestion, libre à
vous d’y venir dĂ©poser ou d’emmener des livres.

- Il ne reste plus beaucoup de temps pour commander le dĂ©licieux cafĂ©
zapatiste. Les bons de souscriptions (incluant le pré-paiement) sont à
remettre avant le 21 mars
Plus d’infos ici :
https://ladm.noblogs.org/files/2021…

- Pensez Ă  mettre Ă  jour vos adhĂ©sions Ă  l’association des ami.e.s de
May. En effet, celles-ci nous sont indispensables pour continuer Ă  payer
les charges nécessaires au fonctionnement du local.
Pour ce faire, vous pouvez :
– Venir aux permanences aux horaires indiquĂ©es : c’est aussi
l’occasion de se rencontrer et de discuter
– Glisser votre chĂšque d’ adhĂ©sion dans la boĂźte aux lettres
avec un petit mot pour nous donner de vos nouvelles
– Utiliser la voie postale et nous envoyer votre missive Ă 
l’adresse :
Les ami-e-s de May – 25 Bd de la Renaissance, 44600
Saint-Nazaire

Si vous rencontrez des difficultĂ©s Ă  recevoir les lettres d’infos,
faites-nous signe Ă  l’adresse : lesamiesdemay riseup.net


Nouvelles rencontres Queeramann, le Samedi 27 mars de 14h Ă  17h
Permanence du collectif queeramann : Lesbiennes, Gay, Bis, Trans,
Intersexes, Asexuel.le.s, Aromantiques … Echange en esprit safe et
bienveillant. Organisation d’évĂ©nements queer et Ă©coutes et partage.
N’hĂ©sitez pas Ă  venir avec toutes vos envies !


Infos aux alentours :

Un café solidaire se tient tous les dimanche matin à 10h30 au marché des
halles de Saint-Nazaire.
Le collectif Urgence Sociale Plus Jamais Sans Toit vous propose de se
retrouver autour d’une boisson chaude et de discuter ensemble pour agir
sur la précarité à Saint-Nazaire et alentours.
Venez avec vos idées et des gùteaux à partager

Pour plus d’informations :
FB : @CollectifUrgenceSocialeSN.PJST
Mail : collectif-urgence-sociale-sn riseup.net
TĂ©l : 07.60.28.66.92

Le 27 janvier 2021, le Collectif Urgence Sociale plus jamais sans toi(t)
s’est crĂ©Ă© face Ă  un constat sur le manque de places d’hĂ©bergement
d’urgence et l’explosion de la prĂ©caritĂ© sur le bassin nazairien.
Le collectif demande la mise en place immĂ©diate d’un vĂ©ritable Plan
d’Urgence Social Local comprenant :

* La rĂ©alisation d’un rĂ©el Ă©tat des lieux de la situation
sociale et de la précarité sur Saint-Nazaire et le dénombrement exact
des personnes vivant sans Toit et mal-logés (sur-occupation, hébergement
temporaire familiaux/amicaux, sur son lieu de travail, etc.).

* La mise en place immĂ©diate d’hĂ©bergements d’urgences pour
l’ensemble de ces personnes à Saint-Nazaire.

* Que Saint-Nazaire se dote d’équipements supplĂ©mentaires
permettant l’accueil et l’hĂ©bergement inconditionnel pour des personnes
sans domiciles quelque soient leurs profils (sans-papiers, médicalisées,
accompagnĂ©es d’animaux, …), avec un accompagnement social
individualisĂ© permettant l’accession Ă  un logement personnel

* Mise à disposition -par convention avec la mairie- d’un
bñtiment pour l’ouverture d’un pîle social d’urgence et de coordination
cogérer par les associations et les collectifs

* La mise en débat public de la situation sociale locale par la
rĂ©alisation d’Assises de la PrĂ©caritĂ© Locale Nazairienne avec l’ensemble
des acteurs et actrices concernĂ©.e.s : PrĂ©fecture, Mairie, Institutions,
Associations, Collectifs, Nazairien-ne-s, Citoyen-ne-s (avec ou sans
papier-e-s)

Le 25 Février 2021, le collectif a annoncé publiquement la réquisition
de deux maisons abandonnées sans projets immobiliers prévus appartenant
à la Ville et à la CARENE, situées aux 107 et 109
boulevard Jean de Neyman Ă  Saint-Nazaire (44600).
Aujourd’hui ces maisons d’hĂ©bergement solidaire permettent Ă  plus de dix
personnes de se loger.

Le collectif urgence sociale a besoin de soutien humain (passez donner
un coup de main et boire un café), financier via une cagnotte en ligne
cotizup (non accessible actuellement liĂ© Ă  l’incendie des serveurs OVH)
ou matĂ©riel :

* ÉlectricitĂ© : tableau Ă©lectrique, disjoncteurs, cĂąbles,
prises, interrupteurs

* Plomberie : tuyaux PER, tuyaux d’arrosage, raccords et
embouts, robinets, flexibles, barre/pommeau/flexible de douche

* Radiateurs Ă©lectriques

* Isolation de tout types (laine de bois, de verre, de
roche…)

* Grandes planches de bois (OSB, contre plaquĂ©, mĂ©dium…),
placo & rails

* Outils de jardinage, grillage, piquets

* Machine Ă  laver

* DĂ©colleuse Ă  papier peint (en prĂȘt ou en don), peinture,
rouleaux et pinceaux

* De quoi faire le ménage (balais, sauts, serpilliÚres,
lingettes dĂ©sinfectantes…) et des paillassons

* Rangements et Ă©tagĂšres, chaises (pliantes et jardins),
fauteuils, canapĂ©s, tables, matelas, lits,…

* Sopalins, sacs poubelles, papiers toilettes

* Bouteilles de gaz

* Extincteurs

* Vaisselles, ustensiles de cuisines, bougies…

* Palettes, bois, planches…

* Outils divers : marteau, scies, tournevis, ciseau, burin…,
clous & visses, cĂąbles Ă©lectriques (dominos…), tuyaux d’arrosage
(raccords…),…

* Papiers, stylos, feutres, peinture, pinceaux.


Soutien aux opposant.e.s du projet de surf park de Saint pĂšre en Retz

Dans le cadre de l’opposition au surf park, le mardi 23 Mars au tribunal
de Saint Nazaire se tiendra un procùs dans lequel les victimes d’une
milice seront mis aux bancs des accusĂ©.e.s C’est sur les dĂ©pĂŽts de
plaintes de la milice venue expulsée les occupant.e.s de la zap la vague
qu’a Ă©tĂ© lancĂ© ce procĂšs. Cette expulsion illĂ©gale et violente fut
pilotée par des élus locaux et la FNSEA 44 le matin du 20 juillet 2019
sous le regard de la gendarmerie, qui n’a pas daignĂ©e intervenir
aussitĂŽt.

Pour les soutenir, Rdv Ă  13h le 23 mars pour un pique nique, puis Ă  14h
pour un rassemblement de soutien devant le tribunal correctionnel de
Saint Nazaire.
Plus d’infos sur Indymedia : https://nantes.indymedia.org/articl…


Les 150 ans de la Commune de Paris et les Communes et révoltes à travers
le monde 1871 … 2021

Du 20 mars au 29 mai, 6 Ă©vĂšnements auront lieu dans les rues de
Saint-Nazaire

Au programme :
SAMEDI 20 MARS Venez nous rejoindre Ă  l’apĂ©ro – repas solidaire sur la
place du commando (ou sous la base sous-marine selon la météo), à 12h.
Dans l’aprĂšs-midi, il y aura une confĂ©rence-DĂ©bat avec GĂ©rard Lambert,
des jeux interactifs et de la musique.

SAMEDI 3 AVRIL Les Communardes prennent la ville
Nous vous donnons RDV à 15 h, devant la librairie l’Embarcadùre pour
nous suivre dans diffĂ©rents lieux oĂč vous pourrez dĂ©couvrir ou
redécouvrir les portraits de 8 Communardes.

DIM 11 AVRIL : Pour les 150 ans de l’Union des femmes communardes, nous
vous invitons Ă  venir Ă©couter et / ou chanter avec la chorale FĂ©ministe
au marché central, à 11 h

SAMEDI 17 AVRIL Aux barricades ! 1789, 1848, 1871, 1968… Quels
parallĂšles entre les combats actuels et passĂ©s ? RDV Ă  11 h : devant la
Halle de Penhoët

SAMEDI 1er MAI Manifestation Ă  10 h

SAMEDI 15 MAI internationalisme Les Communes et révoltes à travers le
monde. Expo affiches-Livres-Films- Extraits vidéos-Débat DÚs 14 h vous y
retrouverez notre bibliothĂšque anarchiste.S et
fĂ©ministe.S des ami.e.s de May, qui se dĂ©place pour l’évĂ©nement sur la
place Nadia Boulanger (Bouletterie)

SAMEDI 29 MAI L’actualitĂ© des Commune.S avec une assemblĂ©e – dĂ©bat Nous
vous donnons RDV Ă  15 h sur le parvis de la mairie (ou Halle sud du
petit Maroc selon les conditions possibles)

100 ans de la Commune de Kronstadt : une expo est visible au local des
Ami.e.s de May

PrĂ©sentation de l’expo autour des Communes :
Dans le cadre des Communes à travers le monde et l’histoire, deux
mini-expositions présenteront deux expériences politiques et sociales de
type communaliste : la Commune de 1871 Ă  Paris Ă  l’occasion du cent
cinquantiĂšme anniversaire et le centenaire de la Commune de Kronstadt,
mars 1921 en Russie.

Les deux mini-expositions sont visibles sur les parties vitrées à
l’extĂ©rieur du local des am.i.e.s de May situĂ© au 25 Bd de la
renaissance à partir du 1er mars 2021 et jusqu’à la fin du mois d’avril.


ZAD DU CARNET
La ZAD du Carnet est toujours active et demande une
attention et un soutien dans les mois qui viennent, parce qu’elle est
toujours expulsable. Un rassemblement festif et des moments de
discussions, notamment autour des centres de rétention administratives
ont eu lieu durant le weekend du 5 au 7 Mars avec un assez grand nombre
de participant.e.s, malgré la présence et les contrÎles de la police.

Alerte d’expulsion constante

Depuis le 10 février les terrains appartenant au Grand Port Maritime de
Nantes Saint-Nazaire sont expulsables et depuis le 16 février
l’intĂ©gralitĂ© de la zone est expulsable. Nous ne savons pas
prĂ©cisĂ©ment quand elle aura lieu. Ça peut-ĂȘtre demain, aprĂšs-demain,
dans une semaine ou dans plusieurs mois.
Vivre sous menace d’expulsion permanente est particuliĂšrement Ă©prouvant.
Nous avons donc besoin de renfort sur place. Cela peut ĂȘtre pour un
soutien ponctuel (vigies, cuisine, etc.) ou un soutien plus long
(prĂ©paration face Ă  l’expulsion, prĂ©sence sur le site, relais des
personnes fatiguées, etc.). Certaines tùches demandent de bien connaßtre
l’organisation de la ZAD. Si vous restez longtemps, cela
facilite le relai de charges plus complexes (et c’est cool)
”

Ce que l’on dĂ©fend

Nous défendons cette ßle préservée sur les bords de Loire face à la
bĂ©tonisation et Ă  l’industrialisation massive. Cette Ăźle mĂ©rite
d’ĂȘtre protĂ©gĂ©e pour ce qu’elle est, mais aussi pour la place qu’elle
occupe sur l’estuaire de la Loire : dernier corridor Ă©cologique, espace
de vie pour de nombreuses espÚces animales et végétales.
Au-delĂ  de l’intĂ©rĂȘt spĂ©cifique de cette zone naturelle, nous
luttons pour mettre en avant d’autres modĂšles de sociĂ©tĂ©, plus
démocratiques, plus horizontaux, basés sur le respect de tous les
ĂȘtres humains et de nos espaces de vie. Respecter le vivant signifie
nécessairement sortir des logiques productivistes du systÚme
capitaliste, de la logique de croissance perpétuelle. Cela signifie
repenser nos modes de vie et de consommation vers plus de simplicité,
mais aussi vers plus de bien-ĂȘtre pour tou.te.s. Poursuivre la
bétonisation des espaces naturels, alors que les friches industrielles
sont nombreuses, poursuivre le dĂ©veloppement d’énergies basĂ©es sur
l’extractivisme (terres rares), c’est ne pas prendre en compte que la « 
croissance verte Â» est une illusion. Non seulement un autre monde est
possible, mais un autre monde existe dĂ©jĂ  ! Il prend forme dans les
interstices du monde, ßlots de liberté acquis par la réappropriation
des terres, des savoir-faire, des compétences multiples. Ils sont des
espaces plus ou moins grands, plus ou moins reliés les uns aux autres,
oĂč s’invente et se rĂ©invente au quotidien une vie oĂč chacun.e a sa
place et oĂč l’on construit ensemble notre autonomie collective. Il
n’existe pas un modĂšle unique, mais au contraire une multiplicitĂ© de
maniÚres de faire. Ici, à la ZAD du Carnet, nous expérimentons des
modes d’organisation non-hiĂ©rarchiques, d’autres maniĂšres de vivre et
de construire ensemble. On nous reproche parfois nos modes d’actions.
Mais quand nous ne croyons plus en la démocratie, aux institutions, aux
mĂ©dias et en la justice de ce pays, avons-nous d’autres solutions pour
stopper les projets destructeurs ? Il ne s’agit pas de critiquer ni de
s’opposer à ceux qui y croient encore, à ceux qui ont des modes de
résistance différents des nÎtres. Au contraire, nous croyons en la
multiplicitĂ© des mĂ©thodes d’actions. C’est tou.te.s ensemble que nous
parviendrons Ă  atteindre nos objectifs. Rassemblons-nous, Ă©changeons,
construisons ensemble notre avenir commun !

Pour les soutenir
Vous pouvez vous rendre sur place, organiser des collectes de
nourritures et / ou de matériaux. Liste des besoins réguliÚrement
mise Ă  jour, en cliquant ici :
https://airtable.com/shrxU9GW36SYz4…
Le soutien populaire, collectif et national est important pour
pĂ©renniser l’existence des ZAD. Rejoignez votre groupe de soutien local
(ou créez-le ), parlez-en autour de vous, mettez en place des
événements ou des moment de tractage, envoyer un message de soutien,
etc.

Plus d’infos sur : https://zadducarnet.org/
RĂ©seaux sociaux :
Facebook  : ZAD du Carnet
Twitter  : @ZAD_du_Carnet
Mastodon  : @zadducarnet
E-mail  : zadducarnet riseup.net


Solidarité avec les inculpé.e.s du 8 décembre 2020

Le 8 décembre 2020, aprÚs neuf mois de surveillance, neuf militant.e.s
libertaires, écologistes, pro-kurdes, féministes et anti-racistes ont
Ă©tĂ© perquisitionnĂ©.e.s et arrĂȘtĂ©.e.s par la police antiterroriste.
Suite à quatre jours de garde à vue et des interrogatoires musclés,
deux personnes furent libérées, deux autres furent placés sous
contrÎle judiciaire et cinq autres ont été placées en détention
provisoire … Cinq personnes sont donc en prison, dont l’une d’entre
elles à l’isolement total. Pour un grand nombre de personnes, ces
arrestations ont ranimĂ© le souvenir de « l’affaire de Tarnac Â», associĂ©e
par la presse Ă  de « l’ultra-gauche Â» et du terrorisme. Les personnes
accusées défendent pourtant la démocratie directe, pacifique et
pluraliste, dans l’autogestion et l’autonomie des peuples.

Extrait du tĂ©moignage d’un ancien combattant : “Nous sommes allĂ©s au
Rojava avec la volonté de défendre une révolution basée sur la
démocratie directe, la coexistence pacifique entre communautés,
l’égalitĂ© femmes-hommes et le juste partage des richesses, autant de
valeurs dont l’Etat français se rĂ©clame sans jamais les appliquer.
Pour ce faire nous n’avons pas cherchĂ© Ă  nous « aguerrir Â», nous
avons combattu les jihadistes de Daech au moment oĂč, Ă  Paris et Ă 
Nice, ils massacraient des centaines de personnes en profitant de
l’incompĂ©tence des services de sĂ©curitĂ© supposĂ©s nous protĂ©ger. ”
Source : Le CCFR (Collectif des combattantes et combattants francophones
du Rojava).

Contrairement Ă  « l’affaire de Tarnac Â», la presse mainstream reste
silencieuse sur ces arrestations et mises en inculpation. Parlez en
autour de vous !

Pour plus d’infos : https://www.millebabords.org/spip.p…
Vous pouvez aussi les soutenir en rejoignant un collectif de soutien,.
En voici un : https://soutienauxinculpeesdu8decem…


TOUTES AUX FRONTIERES !

Les ami.e.s de May soutiennent l’action Toutes aux frontiĂšres ! de nos
camarades de l’AssemblĂ©e PACA, crĂ©Ă©e en 2020 pour construire un
réseau féministe européen de résistance contre les oppressions
systémiques sexistes et racistes.

Rendez-vous le 5 juin Ă  Nice pour manifester contre toutes les
frontiĂšres !

Depuis 2015, l’Union europĂ©enne ne cesse de durcir ses politiques
frontaliĂšres tant intĂ©rieures qu’extĂ©rieures rendant la migration
d’autant plus criminalisĂ©e. L’Espace Schengen ne cesse de renforcer un
arsenal rĂ©pressif Ă  l’égard des personnes contraintes Ă  l’exil.
Cette situation ne fait que développer les économies mafieuses dans
lesquelles s’articulent toutes formes de violence faütes aux
exilé·e·s. Ces politiques de criminalisation de la mobilité pÚsent
particuliÚrement sur les femmes qui représentent 54% des migrant·e·s
en Europe, notamment sur les lesbiennes et les personnes trans. Durant
sa trajectoire migratoire, toute personne non conforme à l’ordre
patriarcal est cible de violences. Il est grand temps de déployer nos
forces pour rendre visible ce qui ne l’est pas.

Notre message :
Nous, fĂ©ministes habitant.e.s de l’Europe, de toutes les classes
sociales et de tous les Ăąges, quels que soient nos provenances, nos
choix, nos mondes …
Nous Ă©levons la voix pour dire : Non !

- Au durcissement des politiques migratoires qui menace les droits
fondamentaux des individus

- Au renforcement des contrĂŽles aux frontiĂšres

- Aux pratiques administratives inhumaines et l’absence de protection
juridique pour les personnes en situation de migration

- A l’accueil indigne et conditionnel rĂ©servĂ© aux personnes en
situation de migration

- Aux violences faĂźtes Ă  toutes les femmes, lesbiennes, personnes
transgenres sur la route de l’exil
Appel à une action féministe européenne à Nice

Ces politiques europĂ©ennes ne peuvent pas ĂȘtre menĂ©es en notre nom !

Toutes aux frontiĂšres !

- Pour rompre avec l’histoire patriarcale et militariste

- Pour la libertĂ© de circulation sur la planĂšte

- Pour une Europe sans muraille

- Pour un accueil digne et la reconnaissance des motifs d’asile
spécifiques aux femmes, aux lesbiennes, à toutes personnes non
conformes à l’ordre patriarcal

- Pour crĂ©er des espaces de rĂ©sistance et de solidaritĂ© dans les
luttes

Qui sommes nous ?
Du 27 au 29 septembre 2019 à GenÚve a eu lieu la rencontre féministe
europĂ©enne « femmes, migrations, refuges Â», Ă  l’initiative de la Marche
Mondiale des Femmes (Suisse). A l’issue de cette rencontre, pas moins de
263 militantes s’étaient retrouvĂ©es pour donner corps Ă  un rĂ©seau
europĂ©en fĂ©ministe de rĂ©sistance. Depuis, le rĂ©seau s’est Ă©largi et
notre détermination à agir contre les politiques européennes de
criminalisation de la migration s’en est vu renforcĂ©. L’assemblĂ©e PACA
Toutes Aux FrontiĂšres ! est nĂ©e en 2020. De nombreux.ses militant.e.s
et collectifs fĂ©ministes europĂ©en.ne.s l’ont depuis rejointe avec la
perspective d’organiser un Ă©vĂ©nement de grande ampleur Ă  Nice le 5
juin 2021 pour affirmer et rendre visible l’expression des fĂ©ministes
sur les politiques migratoires europĂ©ennes actuelles. Notre objectif :
Rassembler des milliers de fĂ©ministes Ă  Nice !

Le programme du samedi 5 juin Ă  Nice
9h30 – 12h30 : Manifestation
Une marche dans Nice aura lieu toute la matinée. Elle sera ponctuée de
danses, de chants, de performances poétiques et de prises de paroles
dans plusieurs langues. L’actrice Arianne Ascaride donnera le
communiqué en français.
L’aprĂšs-midi : Concerts, Lectures, Projections de films, DĂ©bats, Expo
photos au 109, le pĂŽle des cultures contemporaines de Nice. Le tout
autour de la triade « Femmes, migrations, frontiĂšres Â».

Pour soutenir l’action, vous pouvez aussi signer la pĂ©tition et / ou
participer à la cagnotte prévue en ligne, sur le site de Toutes aux
frontiĂšres

Pour en savoir plus sur Toutes Aux FrontiĂšres !
Pour nous connaitre, pour nous rejoindre, pour nous soutenir, pour nous
contacter, rendez-vous sur notre site internet :
www.toutesauxfrontieresfr.wo… [1] et sur facebook, instagram
et twitter

Pour nous organiser localement, n’hĂ©sitez pas Ă  passer aux permanences
des mardi et vendredi, des ami.e.s de May ou Ă  nous contacter sur :
baf-ladm riseup.net

Links :


[1] http://www.toutesauxfrontieresfr.wo…

— –

Local autogéré Fernand Pelloutier / Les Ami.e.s de May
adresse : 25 boulevard de la Renaissance Ă  Saint-Nazaire (44)
contact : lesamiesdemay riseup.net

Toutes les informations sur le fonctionnement et les Ă©vĂšnements du local
sont disponibles sur le site : https://ladm.noblogs.org/

Let’s block ads! (Why?)




Source: Rennes-info.org