« Mai 68, pour beaucoup de jeunes, c’était d’abord une période marquée par un sentiment de plénitude, de joie profonde, où chacun sortait des sentiers apparemment tracés de sa propre vie pour se retrouver dans une volonté collective d’être ensemble pour changer le monde. » Le monde, Gérard Collomb, ancien khâgneux du lycée du Parc, n’est pas prêt de le changer : répression policière des mouvements sociaux, harcèlement policier des exilé.e.s et placement en rétention des enfants, ou encore transformation de l’Hôtel-Dieu de Lyon en temple du capitalisme.

Aujourd’hui, Macron, Philippe et Collomb, tous des anciens khâgneux, cassent allègrement les services publics, les droits des travailleur.se.s et des migrant.e.s, et attaquent à coups de grenades et de blindés les alternatives salvatrices qui se construisent sur les ZAD.

Nous, la Team Révoltée d’Action Déterminée pour l’Implosion des Traditions Iniques de l’oligarchie Nationale (T.R.A.D.I.T.I.O.N.) rêvons d’un monde sans sélection, ni aux frontières, ni dans les facs, un monde sans grandes écoles ni CAC40, sans travail ni concurrence… Nous dénonçons les CPGE comme un système aliénant pour les préparationnaires et discriminant pour ceux qui ne peuvent accéder à cette fabrique à élites. La connaissance intellectuelle ne devrait pas être un outil d’oppression capitaliste et technocratique, mais une arme critique pour les opprimé.e.s. Moins d’excellence, plus d’égalité, moins de traditions, plus de révolutions, moins d’ « humanisme » et plus de communisme !

C’est pourquoi nous exigeons :

  • Le retrait de la loi ORE, la démission du gouvernement Philippe et du président Macron, la dissolution de l’Assemblée Nationale et la fin de la Ve République ;
  • La double ration de frites (pas trop salées) au self et l’agrandissement du rayon BD du CDI ;
  • La démission du proviseur Pascal Charpentier, pour ses positions réactionnaires et élitistes ;
  • La délocalisation des enseignements dans le Parc de la Tête d’or et l’ouverture des cages du zoo (et autres salles de khôlle) ;
  • L’abolition immédiate de toutes les classes préparatoires.

Nous proclamons la Commune Autogérée du Parc et invitons tou.te.s les lycéen.ne.s et étudiant.e.s à rejoindre la lutte I

Vive le zbeul

Pour suivre les mobilisations sur Lyon, lisez rebellyon.info, et suivez les pages Facebook Université Lyon 2 en Lutte, ENS de Lyon en lutte, Lumière commune — Lyon 2 occupée

JPEG - 1.1 Mo