Décembre 21, 2022
Par Le Numéro Zéro
218 visites

Ce mercredi 14 Décembre, avait lieu à Saint-Étienne dans le quartier de la Rivière, une journée « ludique » organisée par Raid Aventure et encadrée par des policiers bénévoles.

Pour imposer un régime autoritaire, la répression et un état policier de plus en plus fort, il faut bien des sbires pour faire de la propagande !

Ce mercredi 14 Décembre, avait lieu à Saint-Étienne dans le quartier de la Rivière, une journée « ludique » organisée par Raid Aventure et encadrée par des policiers bénévoles.

Pour imposer un régime autoritaire, la répression et un état policier de plus en plus fort, il faut bien des sbires pour faire de la propagande !

Voici le fantastique programme de raid aventure ;

Initiation aux techniques de maîtrise d’un individu, démonstrations du savoir-faire des forces de sécurité, stand de présentation et de recrutement aux différents métiers de la Police Nationale, promotion de la citoyenneté et des valeurs de la République. TOUT UN PROGRAMME !

En début de matinée, avant l’événement, des militant-es de la CNT JEUNES 42 ont apposé 3 banderoles à proximité pour dénoncer cet événement :

“La police tue, ne légitimons pas leur violence, ACAB”

“Non à la militarisation de la jeunesse, tout le monde déteste la police”

” La police mutile, assassine, ACAB”

Lorsque les 5 militant-es ont fini d’accrocher la dernière banderole, une voiture de police les surprend et les contrôlent. 5 voitures de police sont dépêchées sur place avant d’interpeller les militant-es de la CNT Jeunes. Iels seront placé-es en GAV pour « outrage en réunion ».

Une fois arrivé-es dans le commissariat : « rien à déclarer » face à la police, avocat commis d’office et malheureusement, prise d’empreintes pour la plupart des militant-es.

Les camarades ont aussi pu constater plusieurs manquements aux droits en GAV et les nombreuses réflexions racistes de certain-es agent-es.

À 20h, toutes les militant-es sortent et sont informé-es que l’affaire est transmise au procureur et qu’iels seront prochainement reconvoqué-es au poste pour les suites juridiques de cette affaire.

En espérant que les poursuites soient abandonnées pour les camarades.

Les tentatives de musellement ne doivent pas nous faire arrêter notre lutte pour l’avènement d’une société libre, sans gouvernement et sans propriétaire !

SOUTIEN À ELLEUX ET QUE FLEURISSENT DES ACAB DANS TOUTES LES RUES !

P.-S.




Source: Lenumerozero.info