5 décembre : Soutenir le rapport de force

Appel de « La cagette des Terres », réseau de ravitaillement des luttes du pays nantais

Tout porte à croire que la manifestation et la journée de grève du 5 décembre s’annoncent massives. Si l’on s’en donne les moyens, elle pourrait marquer le début d’un vaste mouvement de grève illimitée, de blocages, d’occupations et de prises de rue contre Emmanuel Macron et sa politique libérale destructrice. Elle pourrait rassembler gilets jaunes, salariés en lutte, étudiants et précaires dans un combat commun.

Retraites, assurance-chômage, hôpital public, précarité étudiante : chaque jour le gouvernement broie des vies humaines et épuise un peu plus notre planète. Après une année à gilet-jauner intensément, tout le monde en a bien conscience que ce n’est pas une manif de deux heures, ni même une journée de grève sans lendemain, qui suffiront à faire reculer Emmanuel Macron !

Le 5 décembre va marquer le début d’une période de lutte prolongée. C’est pourquoi, la « Cagette des Terres » propose à la fin de la manifestation la distribution d’une soupe communiste. Il s’agit de prendre des forces pour tenir. Tenir, c’est reconduire la grève partout où c’est possible et organiser des blocages conséquents dès le vendredi 6 au matin. Tenir, c’est répondre présents à l’appel des Gilets jaunes, de la CGT et d’autres collectifs à redescendre encore plus massivement dans la rue samedi à 14h à Nantes.

Reconduire la grève. Redescendre au plus vite dans la rue. Tout faire pour s’assurer de ne pas s’enfermer dans le cycle journées-d’actions-ponctuelles/négociations-syndicales-au-sommet. Cette méthode éculée avait été incapable d’empêcher la casse des retraites en 2003 comme en 2010 ! Pour gagner, il faut durer. Et pour tenir la grève dans la durée nous aurons à organiser efficacement le ravitaillement, à constituer des caisses de solidarité, à établir un QG pour la lutte. C’est dans cette perspective, que le réseau de ravitaillement sera présent à l’assemblée populaire, interpro et inter-luttes qui se tiendra jeudi 5 décembre à partir de 16h à la maison des syndicats.

Dans cette séquence qui s’ouvre, « La cagette des Terres » invite toutes celles et ceux qui font grève ou veulent organiser des actions de blocage à nous solliciter pour un appui logistique et un ravitaillement paysan. Nous nous efforcerons d’y répondre dans la limite de nos forces et de nos moyens.

Pour nous solliciter, vous pouvez d’ores et déjà nous appeler au 06 33 39 43 80.

A jeudi, dans la rue !

— 


Article publié le 04 Déc 2019 sur Zad.nadir.org