Décembre 19, 2020
Par La Feuille De Chou
317 visites


Encore plusieurs centaines de manifestants ce samedi à Strasbourg contre les lois dites de “sécurité globale”. Les organisateurs souhaitaient inverser le trajet pour éviter les tirs de lacrymogènes place de l’Etoile, mais la préfète, Josiane Chevalier, nous a contraints à refaire le même trajet de République à la place de l’Etoile. Cependant nous avions fixé comme lieu de fin de cortège la place de Lattre de Tassigny (Bourse de commerce), et, nonobstant la décision préfectoral de nous forcer à finir au-delà du canal, nous avons stoppé à 16h, heure imposée aussi, sur le lieu que nous avions choisi.

Quelques minutes après, les manifestants avaient quitté les lieux, ce qui prouve bien que les incidents des trois dernières manifestations avaient comme origine la seule volonté de la préfecture. CQFD.

Comme la fois précédentes, on a observé que les jeunes et même des très jeunes étaient présents, et cela se voyait car ils portaient avec détermination la banderole de tête. Aucun incident à signaler

Un e fois arrivés place du Corbeau, des gants et des danses se sont improvisés devant le cordon serré de gendarmes et sous les yeux des consommateurs. Nous étions dans la zone libre, et les acheteurs avaient l’autorisation volière de quitter la zone occupée.

Seuls deux à trois gendarmes arboraient le pourtant obligatoire RIO. On a chanté “celui qui a son RIO frappe dans ses mains”.
On a même proposé à un gendarme en règle de tenir un instant son bouclier pour qu’il puisse aussi frapper dans ses mains…Et on l’a remercié pour son respect des règles. Puis rue d’Austerlitz et place du même nom jusqu’à la place de Lattre de tassigny où la marches s’est terminée.

Avant la manifestation contre les lois liberticides à Strasbourg from feuille de chou on Vimeo.

la suite plus tard…




Source: La-feuille-de-chou.fr