Octobre 13, 2021
Par Le Numéro Zéro
244 visites


Le 9 octobre, pendant qu’au panthéon macron et badinter échangeaient des poignées de main complaisantes en se gargarisant de qualifier la peine de mort de « honte pour l’humanité », deux banderoles ont été accrochées place Jean Jaurès : « la prison tue », « l’état assassine ». Des discussions ont eu lieu avec les passant-e-s autour d’une table de presse, avec diffusion de paroles de prisonnier-e-s et proches, et d’informations sur les violences policières et pénitentiaires, le travail en prison, les mitards (quartiers disciplinaires)…

Extraits du tract distribué :

« On n’oublie pas Mohamed Benmouna, qui a perdu la vie durant une garde à vue au commissariat du Chambon Feugerolles le 6 juillet 2009 ; et cet été, c’est Lassisse qui a été abattu par la police à son domicile le 9 août 2021, à la Talaudière. (…) Dans la rue, dans les commissariats, derrière les murs des prisons… ici comme ailleurs, l’État continue à tuer. Ne restons pas silencieux. »

Plusieurs centaines d’affiches ont aussi recouvert les murs de Saint-Étienne pour rappeler que non, la peine de mort n’a toujours pas été abolie en France, et que jour après jour des prisonnier-ères continuent de crever en prison.

STOP AU PERMIS DE TUER !

Pour aller plus loin…

  • Les violences pénitentiaires sont quotidiennes et restent largement

    invisibilisées
     : vous trouverez ici ou encore et des informations et témoignages sur des violences exercées par des surveillants de la maison d’arrêt La Talaudière.
  • Livre La peine de mort n’a jamais été abolie, publié en septembre 2021, paroles de prisonniers, prisonnières et proches, recueillies par L’Envolée, qui affirment que l’abolition de la peine de mort s’est accompagnée d’un allongement et d’une multiplication terribles des peines de prison ; que de nombreux prisonniers et prisonnières subissent la torture blanche des quartiers d’isolement ; qu’on meurt par manque de soin en prison ; ou suite aux brutalités de gardiens à l’intérieur, à celles de policiers dehors, couverts par la justice…

    Livre gratuit pour les prisonnier-e-s !




Source: Lenumerozero.info