Septembre 18, 2017
Par Union Syndicale Solidaires
215 visites

MIE, JIE, MNA : qu’importe les sigles , de plus en plus de jeunes et de très jeunes isolés étrangers sont victimes du repli politique et des coupes budgétaires qui s’abattent sur le “social ” et la protection de l’enfance.

Un 4 pages de luttes, les jeunes isolés relèvent la tête , quelques uns , trop peu, finissent par gagner. Et que très vite, il y ait un 20 pages de leurs luttes gagnantes….

[ ; ; ;]




Source: