Nous, féministes, nous sommes réuni-e-s pour créer un groupe politique autour de l’avortement : Les Avorteuses.

Les Avorteuses est ouvert et mixte : sens-toi la-le bienvenu-e dans ce groupe où chacun-e peut apporter ses idées, ses expériences et ses compétences pour faire avancer la lutte.

Nous nous rencontrons pour la première fois en novembre 2018, suite à un appel lancé par des bénévoles et travailleuses du Planning Familial 13 à Marseille, dans le cadre à la suite d’événements en soutien à un collectif brésilien luttant pour l’avortement. d’une initiative de soutien avec des collectifs brésiliens qui luttent pour le droit à l’avortement.

Nous voulons que toutes les femmes trouvent une solution pour avorter en France dans des services publics de qualité. Nous voulons un accès gratuit et respectueux dans un environnement sans jugement.

Cinq axes de travail ont émergés de nos discussions autour de l’avortement :

– forcer les institutions médicales à appliquer la loi dans les Bouches-Du-Rhône ;
– permettre d’autres modalités de prise en charge, comme la démédicalisation de l’ivg ;
– Créer un réseau féministe de solidarité internationale ;
– Rallonger les délais de l’avortement ;
– Déconstruire les tabous, les préjugés et les représentations négatives qui conduisent à l’isolement et à la honte.

Une urgence s’est imposée à nous : la caisse de solidarité du Planning Familial 13 reste désespérément vide. Or, c’est elle qui permet de financer en partie, des avortements à l’étranger de personnes de la région qui ont dépassées les délais pour avorter en France. Il faut savoir qu’avorter en Espagne ou en Angleterre coute entre 500 et 1200 euros, uniquement pour l’intervention.

De fait, il y a aujourd’hui, une ségrégation de classe inacceptable où les plus précaires n’ont pas les mêmes droits. Trouver des fonds pour ces personnes est donc une priorité et une urgence ! C’est l’une des questions que nous continuerons d’aborder lors de la prochaine réunion, le 10 janvier 2019 à 19h15, au Garage à la Rage, 11 rue de l’Olivier, Marseille.

Avorté-e-s, militant-e-s, ami-e-s, rejoignez-nous le 10 janvier 2019 à 19h15 !