3e assemblée
« Comment intervenir dans ce mouvement et au-delà ? »
Construisons l’autonomie !

Ce nouvel appel fait suite aux réunions qui ont eu lieu à la mi-décembre et début janvier au CICP.

Nous sommes nombreux·euses à nous retrouver dans le cortège de tête et à ressentir le besoin de se retrouver, de partager, de s’organiser dans une logique autonome au-delà des groupes, des partis et des syndicats.

Pour ne pas repartir à chaque fois de zéro, pour créer du commun, du concret, pour avoir des visions à long terme. Bien au-delà de ce mouvement !

Le besoin d’ouvrir des espaces de discussion pour échanger nos expériences, nos savoirs, nos analyses de fond et de forme (expériences de grèves, de manifs sauvages ou pas, de sabotages, déblocages, d’occupations) en sortant des logiques identitaires et groupusculaires.

Le besoin d’avoir des espaces d’organisation pour peser dans la balance en étant toujours plus nombreux·euses) pour s’organiser au-delà des groupes affinitaires, pour créer des ateliers d’échange, de savoir ou de mise en confiance (orale, écrite au sein des AG et des manifs).

Le besoin de partager des moyens : impression pour des tracts ou des affiches, espaces de réunion, de fabrication de banderoles, espaces de publications internet et papier, dans une volonté de faire circuler des savoirs, des réflexions, des infos et des moyens d’action.

La nécessité d’inventer des modes d’action, d’ouvrir de nouveaux fronts pour s’ancrer sur des luttes comme le chômage et la précarité.

Rome ne s’est pas construit en un jour, mais il faudra bien l’incendier.

Pétroleuses du monde entier, unissons-nous !

MARDI 14 JANVIER 19h au CICP,

21 ter, rue Voltaire 75011

Métro : Rue des Boulets ou Nation

Premier appel :

Nous sommes de plus en plus nombreux·euses dans le cortège de tête, de plus en plus nombreux·ses à nous retrouver dans différentes AG, dans les gares, dans les actions de blocage, etc.

De plus en plus nombreux·euses à nous rencontrer dans des pratiques de luttes autonomes, dans leurs volontés d’horizontalité et de refus de la représentativité.

De plus en plus nombreux·euses à nous revendiquer de l’autonomie.

Nous en avons ras le bol d’être tributaires de l’agenda des politicien·ne·s qui veulent nous diriger, d’être spectateur·rice·s de notre récupération par une certaine gauche.

Ras le bol de ne pas franchement menacer l’ordre établi, de ne pas porter collectivement, dans ce mouvement, des critiques qui remettent en cause les fondements de ce système.

Au-delà des catégories, du cloisonnement syndical et de la division que nous impose le travail, rencontrons-nous, échangeons, et essayons de porter collectivement nos positions et notre vision du monde.

Tirons les enseignements des derniers mouvements sociaux (Gilets jaunes, loi Travail, etc.).

Ne tombons pas dans une énième réunion sans fin, affublée de spécialistes (la réunion ne durera que 2h30).

Venez avec vos idées, on repartira avec des actions et de prochains rendez-vous ! Car on ne refait pas le monde en 2h30 !

Soyons force de proposition !

Ouvrons de nouveaux fronts !


Article publié le 10 Jan 2020 sur Paris-luttes.info