Depuis le 25 juillet dernier, Journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes, la lutte mondiale contre le cauchemar du fascisme et de l’extrême droite s’est développée et intensifiée.

Les bulletins de nouvelles font régulièrement état d’attaques racistes et bigotes, du harcèlement des journalistes, de la diabolisation des réfugié.e.s et des migrant.e.s, et de la présence et de la violence croissantes des groupes organisés de fascistes et d’extrême-droite. Alors que l’imagination nationaliste et bigote se reproduit à l’échelle mondiale, elle tente également de nous transformer tous en prisonniers et prisonnières des frontières.

Histoire

La Journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes a été lancée en 2014 en tant que Journée de solidarité avec Jock Palfreeman, un Australien qui purge une peine de 20 ans en Bulgarie pour avoir défendu deux Roms contre une attaque de hooligans fascistes. Heureusement, Palfreeman a obtenu une libération conditionnelle après avoir purgé 11 ans de sa peine, mais il y a encore des centaines d’autres personnes qui restent emprisonnées pour s’être opposées au fascisme et à la haine.

Jock Palfreeman

C’est pourquoi le 25 juillet est si important ; la Journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes a pour but de faire tomber les frontières et de construire une réponse internationale contre le fascisme. En organisant un événement, en collectant des fonds ou en consacrant une action à ces camarades, nous pouvons simultanément renforcer nos mouvements locaux en veillant à ce que ceux qui ont agi pour protéger nos communautés contre la menace fasciste ne soient jamais oubliés, ainsi que créer les liens d’une puissante solidarité internationale qui peut transcender à la fois la prison et le mur des frontières.

En 2020, Antifa International et le Fonds international de défense antifasciste organiseront et promouvront des campagnes et des événements autour de la Journée internationale de solidarité avec les prisonniers antifascistes.  Ce 25 juillet 2020, nous appelons les antifascistes du monde entier à agir en solidarité avec les prisonniers antifascistes – les camarades qui sont derrière les barreaux depuis de nombreuses années, les ami.e.s qui viennent de commencer leur peine, les potes qui attendent encore leur procès – parce qu’ils et elles sont là pour nous, et nous devons donc être là pour eux et elles!

Plus d’infos ici


Article publié le 18 Juil 2020 sur Lahorde.samizdat.net