Samedi 24 avril, nous tenons un Stand Palestine à la sortie du métro Capitole de 11H à 13H. Nous proposerons une table d’informations sur le boycott d’Israël, la Palestine, Georges Abdallah et les prisonnier·e·s palestinien·ne·s.

La gestion de la crise sanitaire par Israël souligne sa nature profondément inégalitaire, raciste et coloniale. Elle met en œuvre un véritable apartheid médical en vaccinant 56% des Israélien·ne·s et seulement 0,4% des Palestinien·ne·s de Cisjordanie et de Gaza alors que c’est de sa responsabilité selon le droit international. La firme pharmaceutique israélienne Teva joue un rôle actif dans cette situation en vendant des vaccins via sa filiale SLE aux colons de Cisjordanie mais pas aux Palestinien·ne·s. Par ailleurs, cette entreprise verse chaque année des millions d’euros d’impôt à Israël. Nous appelons au boycott de Teva et au boycott d’Israël parce que nous sommes des militants anticolonialistes et antiracistes !

N’hésitez pas à venir participer à cette initiative à nos côtés, récupérer des stickers et flyers gratuits, coller des stickers « boycott Teva » sur votre carte vitale, signer la carte-pétition pour la libération de Georges Abdallah ou écrire aux prisonnier·e·s palestinien·ne·s. Ce rassemblement est déposé en préfecture et respecte les mesures sanitaires requises (masques, gel, etc.).




Source: Iaata.info