252 visites

Ce samedi, nous étions plus de 3000 dans les rues d’Angers pour cette 22e édition de la pride angevine. Comme chaque année, cette pride était l’occasion de réaffirmer haut et fort le combat contre les oppressions vécues par les personnes LGBTI, l’homophobie, la transphobie … Cette année la revendication mise en avant était l’arrêt de la psychiatrisation forcée que subissent de bien trop nombreuses personnes trans. Il nous appartient maintenant de continuer à construire le rapport de force au quotidien avec nos associations et nos syndicats, pour faire reculer les LGBTIphobies et pour préparer une société débarrassée de l’exploitation et de des oppressions.






Source: Unioncommunistelibertaire49.fermeasites.net