Mai 31, 2017
Par Rennes Info
310 visites

Le fascisme tue, le capitalisme en est le marchepied Il y a quatre ans Clément Méric, syndicaliste et antifasciste était assassiné par des militants d’extrême-droite. A l’heure où le Front National améliore une fois de plus son score aux élections présidentielles, à l’heure où les discours racistes et xénophobes se propagent, il est de notre devoir de nous opposer avec force à toute infiltration de ses idées dans la société. Nous manifesterons pour rendre hommage à notre camarade, ainsi qu’aux victimes (…)


Politique

/




Source: