Mai 19, 2020
Par Rennes Info
17 visites


PĂ©tition

https://www.change.org/p/tous-les-c…

CrĂ©ons tous ensemble une CoopĂ©rative d’IntĂ©rĂȘt Collectif pour la fabrication de masques

Aprùs la crise sanitaire du coronavirus, il nous appartient toutes et tous ensemble d’inventer le monde d’aprùs .

Dans cette perspective, nous soutenons la rĂ©alisation du projet de crĂ©ation de la SCIC « Fabrique de santĂ© Â», oĂč se trouvait l’ex-usine Honeywell/SpĂ©rian.

L’affaire Honeywell raconte le dĂ©sinvestissement tragique de l’État dans la production de matĂ©riels de protection ainsi que la dĂ©sindustrialisation du territoire dans un marchĂ© mondial de moins en moins rĂ©gulĂ©, oĂč la recherche du profit maximum prime avant toute autre considĂ©ration, en particulier sanitaire ou sociale.

Huit jours aprĂšs le dĂ©but du confinement dĂ©crĂ©tĂ© par Emmanuel Macron pour lutter contre la pandĂ©mie de coronavirus Sras-Cov-2, l’Union syndicale Solidaires des CĂŽtes-d’Armor publie un communiquĂ© « Que se cache-t-il derriĂšre la fermeture de l’usine Honeywell de Plaintel ? Un scandale d’Etat ! Â» Elle propose de redĂ©marrer une production locale et industrielle de masques respiratoires grĂące aux compĂ©tences locales en crĂ©ant une SociĂ©tĂ© coopĂ©rative d’intĂ©rĂȘt collectif (SCIC). la proposition est rapidement dĂ©fendue par l’intersyndicale CGT, FSU et Solidaires des CĂŽtes-d’Armors

Aujourd’hui, elle peut ĂȘtre appliquĂ©e.

Les collectivitĂ©s locales (rĂ©gion Bretagne, dĂ©partement des CĂŽtes-d’Armor, ville et agglomĂ©ration de Saint-Brieuc) discutent du montage d’une SociĂ©tĂ© coopĂ©rative d’intĂ©rĂȘt collectif, dans laquelle d’ancien·nes salarié·es d’Honeywell Plaintel pourraient de nouveau exercer leurs compĂ©tences.

La sociĂ©tĂ© coopĂ©rative d’intĂ©rĂȘt collectif permet d’associer tou·tes les acteurs·actrices du territoire rĂ©gional et de la filiĂšre. Salarié·es, collectivitĂ©s locales, associations et groupements d’acheteurs siĂšgent Ă  son conseil d’administration.

Ces coopĂ©ratives savent combiner de meilleures conditions de travail, la stabilitĂ© de l’emploi et la qualitĂ© de la production. Nous dĂ©fendons l’idĂ©e d’emplois utiles, relocalisĂ©s et oĂč les travailleuses et travailleurs ont leur mot Ă  dire sur leur travail.

Dans ce cadre la concurrence faite au projet par un investisseur “classique”, milliardaire qui cherche le profil et non l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral doit ĂȘtre repoussĂ©e.

La situation de la SCIC de Plaintel est un symbole de la situation et des choix de sociĂ©tĂ© que nous devons aujourd’hui mener.

Vous aussi soutenez la dĂ©marche en signant et relayant la pĂ©tition :

https://www.change.org/p/tous-les-c…




Source: Rennes-info.org