Août 23, 2021
Par Le Monde Libertaire
222 visites


Poitiers :
Bonsoir Poitiers un petit millier de personnes. Toujours pas de pancartes antisĂ©mites, juste un petit drapeau BBR avec Coeur vendĂ©en…Le CD2R est le plus prĂ©sent (POI ou PT pour les plus anciens). Il y a de plus en plus de remontĂ©es de sanctions sur les soignants et ça cristallise autour de ça.

Si je devais dĂ©finir le type de manifestants (c’est trĂšs subjectif, j’avoue), je dirais un peu de catho, un peu plus d’écolo-alter, des soignants, et une majoritĂ© de gens lambdas…

Les mots d’ordre anti-pass dominent sur les anti-vax

Cyrille G.

Albi :
Si je devais faire un petit bilan de la manif de ce jour Ă  Albi (Tarn) :
4 membres du groupe ELAfF ont participĂ© ce matin Ă  une rĂ©union de la Coordination Antifa Tarnaise [note] afin de rĂ©flĂ©chir ensemble Ă  une stratĂ©gie d’actions [note] pour la manif du jour.
RassemblĂ©Es sous 2 ou 3 banderoles et drapeaux antifa et solidaires, nous avons dĂ©cidĂ© de prendre la tĂȘte de la manif et de surveiller la prĂ©sence de fachos et de les virer si nous en trouvions.

Environ 2500 personnes prĂ©sentes dans ce cortĂšge (j’ai comptĂ©).
Vraiment beaucoup de gens pour qui ce sont les premiĂšres manifs.
Discussions houleuses avec des gens se dĂ©clarant “simples citoyens” mais trĂšs tolĂ©rantEs envers la prĂ©sence de racistes et membres de l’ExtrĂȘme Droite dans la manif (“c’est tous ensemble qu’on va gagner, on s’en fout qu’ils soient fachos. Eux ne font pas chier alors que vous ĂȘtes intolĂ©rants !!!“). J’ai pu constater encore une fois la confusion et l’inculture gĂ©nĂ©rale (“l’ExtrĂȘme droite et vous, ĂȘtes un peu pareil !“, “les extrĂȘmes se rejoignent“, “l’ennemi c’est Macron, pas les fachos !” ) !
Petites courses poursuites dans des ruelles pour passer devant… Un groupe tourne Ă  droite l’autre Ă  gauche… et final folklo bon enfant devant la prĂ©fecture.
Police quasiment absente (j’ai vu 2 flics)
Le parcours Ă©tait alĂ©atoire et mĂȘme pas dĂ©fini Ă  l’avance !
NĂ©anmoins, je dirai qu’une trentaine de personnes ont pu entendre des arguments antifa et solidaires envers les personnes vulnĂ©rables !
Au niveau slogans : largement contre le pass sanitaire, quelques pancartes contre le systĂšme de surveillance et de contrĂŽle, 5 ou 6 drapeaux franchouillards dont 3 avec la croix de lorraine, 3 drapeaux Occitan…

Frédéric Cabrolier, N°2 du FN-RN présent dans la manif, en civil assez discret.
TrÚs trÚs peu de médias

PAtrice K (ELAfF 81)

Épinal :
de passage cet aprĂšs-midi Ă  Épinal (88), j’ai assistĂ© Ă  un dĂ©filĂ© de 700 personnes. C’est beaucoup de monde sur une petite ville comme Épinal, je pense.

La manif a bien déambulé deux heures en ville. Pas de présence de flics en uniforme.
A part les drapeaux tricolores habituels (chouan, croix de Lorraine) rien de douteux Ă  signaler.
J’ai bien remarquĂ© l’allure martiale de quelques types en ouverture de cortĂšge, mais difficile d’en tirer des conclusions.
Toutes les tranches d’ñge Ă©taient reprĂ©sentĂ©es.

Pas de prĂ©sence claire d’orga syndicale ou autre.
Beaucoup de stickers d’une messagerie intitulĂ©e “rose blanche”.

J’ai remarquĂ© des prises Ă  partie de la part de gens opposĂ©s Ă  la manif, qui regardaient passer le cortĂšge. C’était assez vif comme Ă©changes.

TrÚs peu portaient un masque. Ce qui est un déni de réalité, pour moi.

Une anecdote: j’ai recroisĂ© un type portant un drapeau tricolore avec croix de Lorraine dans la manif. Bien aprĂšs la manif; seul, il portait un masque, alors que rien ne le justifiait Ă  ce moment-lĂ  et Ă  cet endroit.
Daniel (GGV)




Source: Monde-libertaire.fr