Janvier 1, 2023
Par Contre Attaque
116 visites

«Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois ; — si nous mourons, il est beau de mourir, quand des princes meurent avec nous !»
William Shakespeare


Tristesse sur les Champs Élysées, le 31 décembre 2021 : des centaines de milliers de personnes, serrées comme des sardines, encerclées par des cohortes de policiers dans une avenue barricadée, sont venues assister au feu d’artifice de la Mairie de Paris.

Au moment du décompte des dernières secondes de l’année, c’est une nuée de smartphones qui illumine l’avenue pour filmer la scène. Des milliers de vidéos identiques, uniformes, comme une métaphore de l’époque : le Spectacle lui-même mis en spectacle. La vie vécue seulement par l’intermédiaire d’écrans. Une foule de solitudes. Des milliers d’individualités au même endroit mais isolées car elles ne partagent ni joie ni rage ni puissance commune. Les médias du pouvoir disent que le «réveillon s’est bien passé», épilogue d’une année de défaites.

Pour 2023, nous vous souhaitons mieux. Une année de révoltes, de rencontres et de joies. Une année qui déborde, qui échappe autant que possible aux contrôles, aux codes, aux assignations. Une année d’imprévus, d’amours, de complicités, de créations en tout genre. Une année qui permette de gagner en puissance, individuelle comme collective : la force est en nous, contenue, il ne manque qu’à la faire sortir. Faisons du court temps qui nous est donné sur terre quelque chose de joyeux et désirable, malgré la pénombre qui nous entoure. Comme le disait Rosa Luxembourg : «Il faut travailler et faire ce que l’on peut, et pour le reste, tout prendre avec légèreté et bonne humeur. On ne se rend pas la vie meilleure en étant amer».

En 2023 : marchons sur la tête des rois.

Financez Contre Attaque

Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d’exister, votre soutien est vital. Vous pouvez nous faire un don en cliquant sur les homards

#advgb-cols-9635ea2b-2642-480f-9991-936966329771{padding-right:0px;padding-left:21px;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-cols-9635ea2b-2642-480f-9991-936966329771{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-cols-9635ea2b-2642-480f-9991-936966329771{}}#advgb-col-d8af5d08-26ac-4815-b9b8-5d7d173395b4>.advgb-column-inner{padding-top:0px;}#advgb-col-d8af5d08-26ac-4815-b9b8-5d7d173395b4{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-d8af5d08-26ac-4815-b9b8-5d7d173395b4>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-d8af5d08-26ac-4815-b9b8-5d7d173395b4>.advgb-column-inner{}}#advgb-col-972bf539-fd62-4db8-8eda-4522d707ae35>.advgb-column-inner{text-align:center;}#advgb-col-972bf539-fd62-4db8-8eda-4522d707ae35{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-972bf539-fd62-4db8-8eda-4522d707ae35>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-972bf539-fd62-4db8-8eda-4522d707ae35>.advgb-column-inner{text-align:center;margin-left:50px;}}




Source: Contre-attaque.net