Ces premiĂšres mesures Ă©volutionnaires seront rĂ©guliĂšrement complĂ©tĂ©es et amendĂ©es, n’hĂ©sitez pas Ă  venir consulter cet article rĂ©guliĂšrement! 

La totalité des concerts, des théùtres, des cinémas seront gratuits. La totalité des propriétaires de cinémas seront expropriés et ceux-ci gérés démocratiquement par des associations.

Il y aura des concerts gratuits partout, toute la semaine, y compris le matin ou en journée.

Les “professions” de voyant(e)s, de naturopathes, de rebouteux, d’apithĂ©rapeutes et autres charlatans seront interdits d’exercice.

Tout contrevenant se verra saisi de la totalité de ses biens.

Les mĂ©decins et dentistes vivant en parasites de la SĂ©cu qui font du refus de soins aux plus pauvres ou en direction de populations ciblĂ©es seront radiĂ©s Ă  vie de l’Ordre des MĂ©decins. Dans le cas oĂč ils quitteront le pays aprĂšs avoir profitĂ© des Ă©coles et de la formation française, ils seront intĂ©gralement saisis de tous leurs biens personnels et pourront ainsi librement quitter le territoire.

Les producteurs de viande rouge seront sur-taxés et invités à produire de la viande blanche.

La surface des terres agricoles rĂ©servĂ©es Ă  l’alimentation des viandes rouges devra ĂȘtre rĂ©duite de 25% en vingt ans.

Le statut d’intermittent du spectacle sera dissout et remplacĂ© par le Revenu Universel.

En ce qui concerne la baisse hebdomadaire du temps de travail, on se rend compte que la bureaucratie de la CGT, proposant les 32 heures, est moins généreuse que le trÚs tiÚde Jospin, qui nous a fait passer, sous la pression de la CFDT, des 39 heures aux 35 heures.
Il faudra exiger comme base de rĂ©flexion les 24 heures par semaine Ă  l’exception des professions dans la Com, la culture, la pub, etc qui resteront sur des durĂ©es plus Ă©levĂ©es.

La Culture confisquĂ©e et rĂ©servĂ©e Ă  la petite bourgeoisie et aux bourgeois, la culture Ă©litiste ne recevra plus un centime de subventions. La grande masse n’a pas Ă  payer pour la Culture des riches et des gens aisĂ©s.

Toutes les Ă©coles possĂ©dants de l’amiante seront dĂ©samiantĂ©es ou dĂ©truites. On construira plusieurs milliers d’établissements modernes avec parking sous-terrain pour accĂšs sĂ©curisĂ© aux parents dans les zones trĂšs urbanisĂ©es. Ces Ă©coles seront construites en collaboration avec les enseignants et s’adapteront aux nouvelles mĂ©thodes d’enseignement.

L’UniversitĂ© redeviendra entiĂšrement gratuite, les Ă©coles privĂ©es seront abolies, les crĂ©dits Ă©tudiants interdits et annulĂ©s.

Toutes les filiĂšres d’hĂŽtellerie seront supprimĂ©es par l’Etat. L’Etat ne formera plus de larbins pour les riches.

Le principe de la résidence secondaire se situe totalement hors du temps et des ùges, il est une insulte quotidienne au mal logement.
Il y a trois millions de résidences secondaires en France qui restent les volets fermés dix à onze mois par an.

Sur un programme de vingt ans, il y aura une taxation dissuasive sur la possession de rĂ©sidence secondaire. Progressivement, la rĂ©sidence secondaire sera socialisĂ©e et son usage confiĂ© Ă  des associations dĂ©mocratiques. Il sera proposĂ© aux 300.000 Ă©trangers possĂ©dant une rĂ©sidence secondaire en France d’acquĂ©rir la nationalitĂ© française et pouvoir, eux aussi, profiter du parc de logements socialisĂ©s.

Tous ceux qui louent leur villa/appartements sur zone touristique seront trÚs lourdement taxés.

La totalitĂ© de la profession des experts comptables sera dissoute et ce sont des fonctionnaires qui seront chargĂ©s d’établir la comptabilitĂ© du petit patronat.
Un nombre important d’experts comptables, pourtant assermentĂ©s, permettent de frauder l’impĂŽt en toute lĂ©galitĂ© au petit patronat, par de simples jeux d’écritures comptables, cela ne peut plus durer!

Tous les patrons des cabinets d’experts comptables seront interdits à vie d’exercice.

Avec la fraude massive des pharmaciens grĂące un logiciel de caisse permettant la fraude industrielle, on a compris qu’il existe la possibilitĂ© qu’il y ait en France une fraude massive par logiciel comptable interposĂ© et on apprenait Ă©galement que d’autres secteurs du commerce possĂ©daient Ă©galement ce logiciel fraudeur.
Il existe plusieurs milliers de logiciels de caisse diffĂ©rents et il n’est pas possible d’affirmer qu’aucun d’entre-eux ne puisse permettre la fraude.
Il faudra mettre en place un logiciel de caisse unique, validĂ© par l’Etat et reliĂ© en permanence Ă  l’URSSAF et aux impĂŽts. Toute transaction, facture, sera immĂ©diatement centralisĂ©e.
Tout commerçant pris en train d’utiliser un logiciel de fraude actuel sera interdit à vie d’exercer la profession.

Tous les commerçants qui ne possÚdent pas la machine à CB seront surtaxés à hauteur de 20% systématiquement.

Les véhicules des artisans possÚderont un traçage sur compteur kilométrique.
Tout vĂ©hicule d’artisan circulant le week end sera contrĂŽlĂ© avec de lourdes amendes Ă  la clĂ©.
Il faudra faire une déclaration de travaux systématique et il y aura un compteur électronique infalsifiable sur chaque logement.

Tout artisan pris en flagrant dĂ©lit de black se verra interdit d’exercice Ă  vie dans cette profession.

Il faudra interdire à tout maire qui a déjà exercé un mandat de pouvoir se représenter. Tous ces gens seront interdits de tout mandat électif à vie.

Il faudra mettre Ă  pied tous les ventripotents de l’urbanisme qui dessinent par l’accĂšs au logement et aux terrains, un accĂšs Ă  l’habitat furieusement rĂ©actionnaire.

Il faudra exercer une refonte totale de l’urbanisme et dĂ©gager du pouvoir tous les responsables qui ont imposĂ© une conception religieuse, rĂ©actionnaire de l’accĂšs Ă  l’habitat.

Il faudra chasser des logements sociaux tous ceux qui n’ont rien Ă  y faire. Une Ă©tude a dĂ©montrĂ© que plus on est pauvre, moins on a de chances d’accĂ©der Ă  un logement social.

TOUS ceux qui occupent un logement social et cela comprend bien évidemment des élus et des amis des élus, devront libérer ces logements qui seront réservés à ceux qui en ont vraiment besoin.

Il faudra interdire aux bailleurs individuels et privĂ©s de possĂ©der plus d’un logement Ă  louer.
Il faudra que ces gens revendent ces appartements et maisons et ceux qui ne le font pas seront saisis.

Il faudra remettre en place le programme d’accession Ă  la propriĂ©tĂ© par la CAF supprimĂ© par la gauche au pouvoir.

Il faudra abroger la loi Debré, mÚre de toutes les lois anti-laïques.
Il faudra interdire le financement des Ă©coles privĂ©es par l’Etat et les collectivitĂ©s qui engloutissent chaque annĂ©e 10 milliards soit le coĂ»t du RSA.
L’immense majoritĂ© des français paye pour l’école des riches.

ABROGATION de la Loi Debré!

Il faudra dissoudre systématiquement tous les bureaux des associations qui ont employé des contrats aidés.
Aucun des prĂ©sidents de ces associations ne devra ĂȘtre reconduit.
Ils sont tous complices de l’établissement d’une sociĂ©tĂ© furieusement rĂ©actionnaire. Il faudra tout simplement les chasser de ces associations et si personne ne reprend, il faudra laisser crever ces associations.

Les prĂ©sidents d’associations religieux et esclavagistes, y compris ceux qui se disent ou se pensent “de gĂŽche”, c’est ouste!

A suivre


Article publié le 06 Oct 2020 sur Lesenrages-antifa.fr