Global

|

Poésie des meutes :

collage de slogans, entendus en manif, glanés sur les vitres, les murs, les banderoles. Murs blancs, peuples muet ! dit-on. Depuis le début du mouvement contre la loi « travaille », le peuple pose ses couleurs sur les façades de ses cellules grises…

À l’assaut du ciel. Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce… Nous sommes le peuple qui manque, L’être et le néon. Arrache la joie aux jours qui filent… Nous sommes l’étoffe dont sont tissés les rêves. Nous sommes de ceux qui (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article11593 -