Avril 29, 2021
Par Le Numéro Zéro
330 visites


« Tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d’un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines. »

Ces propos, que l’on doit au communard Eugène Varlin trouvent plus que jamais leur écho, 150 ans après qu’elles furent couchées sur le papier.

150 ans de république de banquiers et de patrons, laissant le peuple mourir dans ses guerres, ses crises et ses

épidémies.

150 ans de répression contre celles et ceux qui luttent pour nos libertés collectives.

Ainsi, 150 ans de luttes, de la Commune aux Brigades, un siècle et demi de colère et de combats, un siècle et demi de solidarité de classe.

C’est cet héritage que nous vous proposons de commémorer ensemble, sous le drapeau rouge de la Commune qui guide les pas des prolétaires depuis bientôt deux siècles.

Face à la gestion technocratique et pécuniaire d’une crise sanitaire et à l’abandon de toute mission sociale de l’État, face à la monté en flèche de la pauvreté et de la précarité.

Pour notre droit à vivre dignement en travaillant dignement, pour notre passé, notre présent et notre avenir, retrouvons-nous ce samedi à 10h, Bourse du Travail !

POUR LA COLLECTE :

Plus de 150 foyers bénéficient du soutien des brigades, de plus en plus nombreux, nos moyens ne font que s’amenuiser, c’est pourquoi nous appelons tous les camarades qui le peuvent à exprimer leur solidarité en donnant lors de cette collecte exceptionnelle :

  • Épicerie salée et sucrée, non périssable.
  • Produits d’hygiène courants
  • Dons financiers

    À l’appel des Brigades de Solidarité – Saint-Étienne, des Jeunes Communistes de la Loire, du Comité Antifa Saint-Étienne, de la CGT Précaires Saint-Étienne, de la CNT jeunes 42, de l’Union Locale des syndicats CGT de Saint-Étienne et sa couronne, du CIP 42, d’Intercosmos et Eau et Services Publics




Source: Lenumerozero.info