Causerie autour du texte « La valeur, c’est le mâle. Thèses sur la socialisation par la valeur et le rapport de genre«  de Roswitha Scholz

Avec son théorème de la valeur-dissociation, Roswitha Scholz propose une critique féministe de la modernité comprise comme patriarcat producteur de marchandises, au-delà du progressisme politique, du marxisme traditionnel et de tous les développements postmodernes.

Dans «  La valeur, c’est le mâle « , un texte inaugural paru en Allemagne en 1992 et récemment publié en français, Scholz pose les premiers fondements de ce qui va devenir la critique de la valeur-dissociation, en abordant à nouveaux frais la question cruciale du lien entre capitalisme et patriarcat. Une question qui reste un problème non véritablement résolu autant dans les féminismes contemporains que dans la première mouture de la critique de la valeur à la fin des années 1980.


Durant cette rencontre, le cercle de lecture critique de la valeur-dissociation propose dans le cadre de ses rencontres mensuelles à Toulouse, de discuter collectivement autour de plusieurs passages de ce texte paru dans le recueil «  Le Sexe du capitalisme. « Masculinité » et « féminité » comme piliers du patriarcat producteur de marchandises  » (éditions Crise & Critique, 2019), afin de mieux saisir les articulations et enjeux argumentatifs proposées par l’auteure.

La rencontre se déroulant dans une des salles de la Pizzeria Belfort, il est possible de se restaurer sur place au fil des discussions. Des photocopies des passages discutés seront disponibles et une table de presse proposera l’ouvrage de Scholz à la vente. Au plaisir de s’y retrouver.

Jeudi 19 décembre 2019

à 19h

Pizzeria Belfort

2 rue Bertrand de Born (Toulouse)

https://www.facebook.com/events/435080627161660

Soirée organisée par le Cercle critique de la valeur-dissociation Occitanie et le collectif d’édition Crise & Critique.

http://www.palim-psao.fr/

http://www.jaggernaut-revue.fr/

http://www.editions-crise-et-critique.fr/


http://www.palim-psao.fr/2019/10/parution-prochaine-de-roswitha-scholz-le-sexe-du-capitalisme.masculinite-et-feminite-comme-piliers-du-patriarcat-producteur-de-la-ma

Textes de Roswitha Scholz ou d’autres auteurs sur la critique de la valeur-dissociation sur internet :

***********************

Né en 2016 à la suite d’un mouvement social, ce cercle entend nourrir la participation aux luttes sociales d’une discussion théorique et critique à partir des textes de Marx, Kurz, Jappe, Scholz, Trenkle, Lohoff, Debord, Postone, et plus largement du courant de la critique de la valeur-dissociation et de la première génération de l’Ecole de Francfort. La « critique de la valeur-dissociation », inspirée par Marx mais sans s’y limiter, procède d’une critique radicale du travail et de l’argent, de la marchandise et de la valeur marchande, de l’Etat et du patriarcat, du sujet moderne et des idéologies de crise.

A chaque séance, les participant.e.s se proposent d’exposer une réflexion originale ou de présenter les nœuds argumentatifs et enjeux d’un texte, afin d’introduire une réflexion collective et des discussions vivantes.


Article publié le 08 Déc 2019 sur Iaata.info