Paris le 26 août 2020

Les 31 mĂ©nages/familles sans logis qui occupent depuis le 1er janvier le 18 rue du Croissant Paris 2e, ont obtenu gain de cause : un engagement de relogement de tous les occupants, d’ici un an, par la PrĂ©fecture et la Ville de Paris a Ă©tĂ© actĂ© en dĂ©but de semaine, avec DAL et les occupants.

Un jugement particuliĂšrement sĂ©vĂšre, rendu le 2 juillet, prononçant une expulsion immĂ©diate des occupants, ainsi que l’implication de la prĂ©fecture de police dans la procĂ©dure (c’était l’ancien commissariat du 2e) faisait planer un risque imminent d’expulsion.

C’est pourquoi les occupants et DAL avaient proposĂ© dĂšs le 10 juillet de quitter l’immeuble dĂšs que possible Ă  la condition d’un engagement d’hĂ©bergement jusqu’au relogement, ont organisĂ© des piquets anti-expulsion tous les matins pour donner l’alerte au cas oĂč, et ont interpellĂ© tout l’étĂ© le nouveau gouvernement et la prĂ©fecture de rĂ©gion. La ville de Paris avait donnĂ© son accord pour loger une partie des occupants.

Les occupants ont dĂ©posĂ© des demandes HLM, sont prioritaires DALO ou en attente d’une dĂ©cision de la commission qui statue sur leur demande DALO (COMED).

Le déménagement vers des hÎtels à Paris ou en proche banlieue aura lieu demain matin, à partir de 8h30.

Ni PRIMONIAL-REIM, propriĂ©taire, qui gĂšre prĂšs de 30 milliards d’euros d’actifs, ni CitizenM qui prĂ©tend rĂ©aliser un hĂŽtel de luxe, alors que la crise du tourisme de luxe bat son plein, ne participent Ă  l’opĂ©ration. Par contre, ces puissants groupes financiers ont demandĂ© et obtenu une indemnitĂ© de prĂšs de 4 000€ par famille dont le DAL 


Il ne reste plus qu’à transformer ce bĂątiment en logements sociaux, Ă  taxer les profits tirĂ©s de la spĂ©culation immobiliĂšre, cause de la misĂšre du logement.

Pas d’expulsion relogement !! RĂ©quisition des logements vacants !

Des logements sociaux, baisse des loyers et hausse des APL !

Point presse et rassemblement demain Ă  17h devant le 18 rue du Croissant  pour fĂȘter cette avancĂ©e 

Un toit c’est un droit !


Article publié le 27 AoĂ»t 2020 sur Solidaires.org