Mai 18, 2016
Par La Rotative (Tours)
18 visites


A l’appel des organisations syndicales et de l’assemblée générale des Tanneurs, environ 2 000 personnes ont manifesté dans les rues de Tours ce mardi après-midi.

Malgré le passage en force du gouvernement devant l’assemblée nationale, et les déclarations matinales du président Hollande assurant qu’il ne céderait pas, la mobilisation contre la loi El Khomri se poursuit à Tours.

La manifestation, précédée par un imposant camion-sono orné d’une banderole rappelant que « cette loi, c’est la mort du code du travail », a défilé de la place de la Liberté à la place Anatole France. Arrivé à destination, le cortège s’est rapidement dispersé. L’idée d’une poursuite de la manifestation a circulé, mais les prises de paroles se sont prolongées, et de toute manière quatre cars de flics étaient en planque derrière la bibliothèque municipale.

Signe de la fébrilité du préfet, il avait également installé deux cars de flics en tenue anti-émeute devant la gare, dont la plupart des grilles avaient été baissées. Pourtant, la manifestation est restée à bonne distance du bâtiment.

Une nouvelle journée de grève est prévue le jeudi 19 mai, avec une manifestation intersyndicale au départ de la place de la Liberté à 10h. Mercredi, ce sont les cheminots qui seront en grève ; un rassemblement est prévu devant leur direction régionale (située au début de la rue Édouard Vaillant) vers 12h.

JPEG - 685.4 ko
JPEG - 925.3 ko
JPEG - 585.7 ko



Source: