16 et 18 janvier : « Éclore partout » à Paris

À faire tourner un max pour rassembler un maximum de personnes.

Le 16 et le 18 janvier à Paris, inspirons-nous de la stratégie hongkongaise appelée « éclore partout » (« blossom everywhere »), qui consiste à multiplier les actions simultanées (blocages, rassemblements, etc.) pour éprouver au maximum les capacités de la police.

Ne laissons pas les forces de l’ordre se défouler sur nous dans leurs nasses favorites, ne leur laissons pas le temps de se préparer méthodiquement à réprimer la contestation par la violence et la terreur.

Renversons la situation : prenons-les de court. Imposons nos lieux et notre tempo.

Le 16 janvier, et surtout le 18, à l’occasion de l’évènement « La France entière à Paris – la rage de vivre », multiplions les rassemblements et les blocages à travers tout Paris.

Plutôt que de suivre docilement les cortèges le long des trajets déclarés, rendons-nous massivement et simultanément dans plusieurs endroits de la ville où l’on ne nous attend pas, si possible à proximité de lieux de pouvoirs (ministères, assemblées, institutions, sièges, etc.) ou de grands centres consuméristes (centres commerciaux, boutiques de luxe).

Faisons parvenir le message de la contestation aux oreilles de ceux à qui elle s’adresse, et faisons fermer en les bloquant les grands temples de la consommation, au nom de l’écologie, des retraites, et pour l’honneur des travailleuses et travailleurs.

Rendons-nous par exemple : sur la place de l’Opéra, au Panthéon, aux Halles, etc.

Venons sans signes distinctifs pour nous fondre dans la masse, apportons des tracts qui expliquent nos actions aux passants, rallions-les à nous, faisons du bruit, chantons, courons et semons la confusion pour déstabiliser la police.

PASSEZ LE MOT. LE 18, LA FRANCE ENTIÈRE A PARIS, DANS TOUT PARIS !


Article publié le 14 Jan 2020 sur Paris-luttes.info