14, 15 et 16 janvier : l’intersyndicale annonce trois journées supplémentaires

Tard dans la soirée du 9 janvier, l’intersyndicale composée de la CGT, FO, Solidaires, la FSU, des organisations de jeunesse, et renforcée par la CFE-CGC, ont appelé à la poursuite du mouvement de grève entamé le 5 décembre. Saluant une mobilisation « exceptionnelle par son ampleur et son caractère interprofessionnel », les syndicats de salariés constatent que la mobilisation commencée il y a 36 jours a contraint le gouvernement « à concéder le maintien de dispositions spécifiques dans plusieurs secteurs », rendant caduque l’universalité affichée du nouveau système de retraites. Pour autant, pour elles, le régime par points conduirait à une baisse des pensions et à un recul de l’âge de départ à une retraite décente.

L’intersyndicale appelle donc, après plusieurs heures de réunion, « à poursuivre et renforcer la grève » dès ce vendredi et les jours suivants « à faire du samedi 11 janvier, une journée de mobilisation de toute de la population ». Dès lors, elle annonce « une journée de grève et de convergence interprofessionnelle » le 14 janvier et une « continuité d’actions et d’initiatives déclinées sous toutes les formes les 15 et 16 janvier ». Ainsi, de mardi à jeudi prochain, les opposants à la réforme des retraites entendent maintenir et augmenter le rapport de force. Une décision prise avant les rencontres à Matignon ce vendredi où gouvernement et CFDT tenteront d’harmoniser leurs partitions.

Repris de Rapports de Force


Article publié le 13 Jan 2020 sur Mars-infos.org