Novembre 16, 2017
Par Le Poing
83 visites


 Montpellier poing info, le 16 novembre 2017 – Environ 1200 personnes ont répondu à l’appel de plusieurs organisations syndicales ce matin pour manifester dans les rues de Montpellier contre le projet de loi travail XXL de notre très cher Président-Roi Macron Ier Jupiter. La désormais traditionnelle boucle Peyrou-gare-Comédie-Peyrou s’est effectuée dans le calme morose d’un mouvement qui s’essouffle malgré la diversité du cortège (CGT, Sud-Solidaires, FO, communistes, autonomes, et la France insoumise qui fermait la marche). Cette fois-ci Alliance Police nationale n’était pas de la partie (peut-être n’ont-ils pas apprécié de se faire expulser du cortège le 10 octobre dernier),  ce qui n’empêchait néanmoins pas leurs collègues en uniforme de suivre étroitement le défilé. Les manifestant·e·s ont marqué un arrêt sur la place de la Comédie pour des prises de paroles syndicales. Force ouvrière a déploré la fermeture du site Ricard de Bessan, entrainant la suppression de 30 emplois ; Solidaires Étudiant·e·s a dénoncé la sélection à l’université, mesure d’Emmanuel Macron visant à remplacer le tirage au sort par une sélection sur des critères (anti)sociaux.

On pourrait se consoler en se disant que la présence de manifestations similaires à Béziers et à Sète ont contribué à cette faible participation, et que c’est toujours mieux que les 250 personnes présentes lors de la manifestation du 19 octobre dernier, mais la vérité, c’est que si nous laissons les bureaucraties syndicales piloter le mouvement, ce n’est pas demain la veille qu’on vivra la révolution. Quoiqu’il en soit, la lutte continue avec la marche sur l’Elysée de ce week-end, organisée par le Front social. Gare à la revanche !

Élian




Source: