Novembre 14, 2019
Par Lundi matin
99 visites


Le 17 novembre 2018, dĂ©marrait le mouvement des Gilets jaunes et comme de nombreux mĂ©dias, nous l’avons beaucoup suivi et couvert. Comptes rendus de manifestations aux 4 coins du pays, entretiens, analyses et contextualisations, au fil de l’annĂ©e nous avons publiĂ© plus d’une centaine d’articles sur le sujet ainsi qu’une revue papier thĂ©matique. Comme il est de coutume dans les mĂ©dias, cet « anniversaire Â» se transforme en marronnier : spĂ©cialistes autoproclamĂ©s, Ă©ditorialistes de comptoirs et journalistes en chausson vont passer la semaine Ă  bavarder et Ă©changer autant de platitudes. Comme le surgissement de ce mouvement nous est apparu extrĂȘmement important, il nous est apparu nĂ©cessaire, Ă  notre petite Ă©chelle, de ne pas le laisser ĂȘtre enseveli sous les paroles creuses. C’est pourquoi nous republions ici un certain nombre liens vers des textes passĂ©s qui nous paraissent Ă©clairer au mieux une sĂ©quence aussi complexe et spĂ©ciale et mettons en accĂšs libre le 5e numĂ©ro de lundimatin papier : « Gilets jaunes : un assaut contre la sociĂ©tĂ© Â» .

[Photo : Boby]

lundimatin papier #4 – Gilets jaunes : un assaut contre la sociĂ©tĂ© by lundimatin on Scribd

Evidemment, ce lundimatin papier est toujours disponible dans les bonnes librairies. Si vous voulez en acheter un exemplaire, consultez le site Place des libraires qui rĂ©pertorie toutes les librairies indĂ©pendantes oĂč il est disponible.

DĂšs le mois de novembre, le sociologue Michalis Lianos est allĂ© Ă  la rencontre de centaines de Gilets jaunes pour recueillir leurs paroles et tenter de comprendre les dynamiques, reprĂ©sentations et pensĂ©es qui traversaient ce mouvement protĂ©iforme. Nous l’avons interrogĂ© Ă  trois reprises afin qu’il partage avec nos lecteurs ses observations. Les trois entretiens que nous mettons en lien ci-dessous constituent Ă  nos yeux les analyses sociologiques les plus fines qui aient Ă©tĂ© produites au fil du mouvement.

Les gilets jaunes en tant que « peuple Â»

Les gilets jaunes en tant que « peuple Â» pensant

Gilets jaunes : L’insurrection qui ne vient pas ! (Mais ce n’est pas important
)

Le 21 novembre, nous publions cette trĂšs bonne analyse d’Anshel K. et Amos L. :

« La confusion des gilets jaunes est Ă  l’image de la confusion mĂȘme de l’époque, qu’il convient de dĂ©mĂȘler Ă  minima. Â»

Au lendemain du 1er dĂ©cembre, de la dĂ©route policiĂšre et de l’annonce d’une rĂ©pression sans prĂ©cĂ©dent, nous publiions :

« Viser juste, donc, mais aussi durer, avant toute chose. Â»

ainsi que :

« Contrairement Ă  tout ce que l’on peut entendre, le mystĂšre, ce n’est pas que nous nous rĂ©voltions, mais que nous ne l’ayons pas fait avant. Â»

La veille du 8 dĂ©cembre, nous publiions cette excellent analyse de la classe moyenne :

« Avec les gilets jaunes, la classe moyenne fait une entrĂ©e fulgurante sur la scĂšne politique Â»

Pour en lire davantage, vous pouvez Ă©videmment utiliser la barre de recherche ci-dessous.




Source: Lundi.am