Octobre 6, 2020
Par Nantes Révoltée
281 visites


âžĄïž La scĂšne a eu lieu samedi 3 octobre Ă  Paris lors de la manif des Gilets Jaunes. On y voit clairement des gendarmes en tenues de maintien de l’ordre protĂ©ger des campagnes Ă  l’effigie du prĂ©sident Macron. Comme un goĂ»t de rĂ©gime autoritaire.

âžĄïž Encore plus grotesque, ces affiches sont collĂ©es illĂ©galement, sur des supports non autorisĂ©s. En pleine crise de mĂ©galomanie, le pouvoir a chargĂ© une entreprise privĂ©e de coller 200 000 affiches avec le slogan « Ensemble nous rĂ©ussirons » et le portrait de Macron partout dans la capitale. Monuments historiques, rideaux de fer, boites aux lettres, murs privĂ©s, placards EDF : absolument tout y est passĂ©.

âžĄïž Pour rappel, un simple tag en manifestation peut conduire Ă  des gardes Ă  vue et de grosses amendes. Par ailleurs, ces derniers mois, des personnes ont Ă©tĂ© violentĂ©es par les forces de l’ordre pour avoir (peut-ĂȘtre) collĂ© des affiches contre les violences faites aux femmes; d’autres se sont vues infliger des amendes pour cette raison Ă©galement.

âžĄïž Non seulement le gouvernement en est rĂ©duit Ă  payer une entreprise pour faire sa propagande, non seulement il commet des dĂ©gradations Ă  grande Ă©chelle sans aucune retenue, mais en plus, ces collages illĂ©gaux sont protĂ©gĂ©s par la force, toujours avec l’argent public.

On touche le fond, mais on creuse encore





Source: Nantes-revoltee.com