Nous sommes le premier jour de l’étĂ©. Cela fait un an que la police a attaquĂ© Ă  coups de grenades la fĂȘte de la musique Ă  Nantes. Une fĂȘte qui restera entachĂ©e Ă  tout jamais par la mort de Steve, par la la violence d’Etat.

PlutĂŽt que d’apaiser la situation, les autoritĂ©s interdisent la fĂȘte de la musique cette annĂ©e, barricadent l’üle de Nantes et mettent la ville en Etat de siĂšge. Nos libertĂ©s disparaissent les unes aprĂšs les autres. Manifester est devenu un dĂ©fi. Danser peut entrainer la mort.

Nous fonçons vers une forme de dictature Ă  court terme si nous ne rĂ©agissons pas. Descendre dans la rue, fĂȘter la musique, rĂ©sister ensemble Ă  Nantes est dĂ©cisif aujourd’hui :

🔮 15H, marche blanche, sans slogans, miroir d’eau

🔮 18H, rassemblement festif sur le quai de la fosse

🔮 21H, ça continue sur le quai de la Fosse. Dansons dans la ville !

Ramenez sono, enceintes et radios, trompettes, guitares et clarinettes, pour que la fĂȘte de la musique ait bien lieu.Si jamais la police tentait d’empĂȘcher la fĂȘte sur le Quai de la Fosse, restez connectĂ©s et vigilants pour d’autres rendez-vous 



25k
fb-share-icon154695

26k


Article publié le 21 Juin 2020 sur Nantes-revoltee.com