★ Combattre l’islam radical

★ Combattre l’islam radical.   

« Tout d’abord, nous savons que toute religion est prosélyte et veut avoir son mot à dire sur chaque sujet de société et imposer sa morale dogmatique. Les anarchistes pensent que toute religion est liberticide et qu’elle est d’autant plus liberticide qu’elle est proche du pouvoir. A ce titre, les anarchistes combattent toutes les religions y compris la religion musulmane. Pour autant, nous ne considérons pas chaque musulman comme un ennemi de l’intérieur surtout si ce religieux ne veut pas nuire à la liberté d’autrui et qu’il respecte l’égalité des sexes. Qu’il se cantonne à la sphère du  spirituel comme les catholiques et autres religions ou sectes même si le catholicisme entend encore peser au travers de la Manif pour tous ou contre la PMA en France… On ne chasse pas d’un coup de baguette magique l’histoire de la fille aînée de l’église. Liberté de conscience mais pas liberté d’appliquer la charia pour les musulmans. Pour les catholiques, leur religion est en perte de vitesse et a bien du mal à recruter des curés… et c’est tant mieux.

Nous avons en mémoire la chasse aux protestants qui a abouti à une émigration massive dans les pays d’Europe à majorité protestante, suite aux persécutions religieuses à l’époque de Louis XIV après la Révocation de l’Edit de Nantes. Cette émigration priva la France de cerveaux et d’un certain savoir-faire. Il serait idiot de commettre la même erreur en se privant de talents issus du monde musulman. Mais les musulmans ont aussi leur part de zones d’ombre et de responsabilité dans les oppositions qui se font jour et s’accentuent d’année en année dans notre pays. Les musulmans (les catholiques… de même)  qui ne respectent pas les femmes, les homosexuels, les athées, les non musulmans… doivent être combattus sans aucune concession.

Cependant  nous constatons une large hypocrisie de la part des partis politiques français, notamment ceux du gouvernement actuel, de même pour les précédents. Pourquoi la France continue-t-elle à vendre des armes à l’Arabie saoudite, berceau du salafisme ? Qui non seulement utilise ces armes contre des civils au Yémen mais encore finance le salafisme en France. Le salafisme doit être éradiqué en Europe ! Pas de compromis possible, les atermoiements de Macron contre l’islamisme flirtent la complaisance de fait au travers des ventes d’armes, marché juteux pour ceux et celles qui en bénéficient. L’éthique anarchiste s’oppose frontalement à ce type de négociations mortifères. Et on ne parle pas des accords avec l’Arabie saoudite, cette monarchie arriérée (pléonasme),  pour organiser l’islam de France. Cherchez la contradiction ! Et qui court après le Qatar pour moults financements et contrats. Ces Qataris qui soutiennent les frères musulmans, peu enclins à la liberté de penser et à la tolérance. Cherchons bien quels politiciens de gauche comme de gauche se sont montrés complaisants ou ont bénéficié des largesses d’officines religieuses peu recommandables. Il serait temps de faire le ménage chez les politiques français et dans les mosquées qui nourrissent la haine de l’autre. On connaît aussi la propension des dictatures à utiliser les manifestations sportives pour redorer leur blason (Mondiaux d’athlétisme, coupe du monde de football… comme Hitler avait utilisé les Jeux Olympiques).

Les islamo-conservateurs sont à mettre dans le même panier que les salafistes ou les nazislamistes. Erdogan vient d’instrumentaliser à nouveau la religion musulmane dans le récent conflit avec les Kurdes. La prière de la conquête a retenti dans les milliers de mosquées de Turquie, une espèce de Te Deum de l’époque royale en France. Erdogan considère que l’armée turque est la dernière armée de l’islam. Ce tyran utilise la religion musulmane à des fins de politique intérieure, pour se remettre en selle après sa défaite électorale à Istanbul. Aidé par ce crétin de Trump qui considère que les Kurdes n’ont pas aidé les Américains pendant la seconde guerre mondiale, qu’ils n’ont pas fait le débarquement de Normandie… Dans l’abjection, on ne fait pas beaucoup mieux. Le traître crétin n’a pas fini de surprendre par sa bêtise. Les cons osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît. Ce président s’appuie aussi sur la religion, aux Etats-unis. Comme quoi les religions sont néfastes à la paix sur Terre.

En attendant les civils trinquent au Rojava et de nombreux morts sont déjà à déplorer. »

Jipé (GLJD)


Article publié le 19 Oct 2019 sur Socialisme-libertaire.fr