Décembre 10, 2017
Par Socialisme Libertaire
310 visites


Flores Magon Ricardo, in Regeneración n° 195, 11 juillet 1914. « Ce jour là, Juanito et Luisita, les enfants de Rosa, ne purent quitter le lit : la fièvre les dévorait. Rosa se tordait les mains de désespoir face à la douleur de ces morceaux de sa chair….




Source: